vendredi, novembre 6, 2020
DRC
11,450
Personnes infectées
Updated on 6 November 2020 à 7:30 7 h 30 min
DRC
349
Personnes en soins
Updated on 6 November 2020 à 7:30 7 h 30 min
DRC
10,786
Personnes guéries
Updated on 6 November 2020 à 7:30 7 h 30 min
DRC
315
Personnes mortes
Updated on 6 November 2020 à 7:30 7 h 30 min

Pour Christophe Lutundula un accueil exemplaire à Moïse Katumbi revient à encourager Félix Tshisekedi

- Publicité-

Le député national, Christophe Lutundula a, lors d’une interview exclusive accordée à Politico.cd ce jeudi 5 novembre, éclairé l’opinion sur le bien fondé de l’accueil à réserver à Moïse Katumbi.

« Moïse vient comme leader politique et pour nous, le leader politique de notre famille politique Ensemble pour la République », a-t-il contextualisé afin d’enlever toute équivoque.

Et d’indiquer :

« Toutes les structures d’accueil ont été mises en place et elles sont en mouvement depuis pratiquement 3 jours. Cela veut dire tout simplement ceci : il est essentiel que tous les congolais qui veulent le changement, qui veulent l’instauration de l’Etat de droit, la bonne gouvernance, le respect des droits de l’homme, la primauté à accorder au bien-être des congolais en résolvant les problèmes du quotidien dont l’insécurité, le pouvoir d’achat […] l’éducation et la santé, il est essentiel de venir accueillir Moïse Katumbi ».

Pour Christophe Lutundula cette arrivée revêt deux aspects significatifs :

  1. Encourager le Président, Félix-Antoine Tshisekedi d’emprunter la voie actuelle qu’il a initié c’est-à-dire rester en contact permanent avec l’ensemble de congolais et ne pas privilégier une famille politique, c’est la voie du salut. Cette initiative du Président mérite d’être félicitée surtout d’être encouragée ;
  2. C’est en fait, accueillir l’espoir. L’espoir de la réconciliation nationale, l’espoir du consensus parce que nous, nous avons toujours insisté sur la nécessité pendant cette période, de dégager un consensus sur les réformes institutionnelles plus particulièrement les réformes du système électoral et nous avons initié des propositions des lois dont celle sur la CENI, celle sur les élections qui est l’œuvre commune du G13 et d’Ensemble pour la République et il y a d’autres réformes.

« Donc ce n’est pas seulement aller accueillir un digne fils du pays qui vient remercier dont, nous avons été solidaire de l’action au moment le plus difficile de son combat, c’est l’un de moments difficiles, c’est envoyer des signaux forts, à nous-mêmes et à l’ensemble de l’opinion internationale, sur des questions majeures qui nous préoccupent comme nous venons de le dire », précise le député Lutundula.

Cette décision de répondre positivement à l’invitation du chef de l’État pourrait générer des malaises au sein de Lamuka et à ce propos le député national Lutundula reconnaît qu’en « apparence, ça ne manquera pas. Les notes de dissonance ne manqueront pas. C’est normal, c’est la démocratie. Il faut quand-même pas confondre Lamuka avec un parti politique, c’est une plateforme politique chacun garde son autonomie. Mais sur le fond, nous disons la même chose : des réformes consensuelles ».

« Martin Fayulu a sorti son plan, Ensemble pour la République non seulement nous avons exposé notre plan à travers le concept d’opposition républicaine, nous avons agi avec la proposition des lois sur la CENI, avec la proposition de la loi électorale, avec ce que Moïse a dit quand il est arrivé : je vais amener mes frères autour de notre frère Félix Tshisekedi. Et Dieu étant qui IL est, IL attendu la voix de Moïse et aujourd’hui avec le Président nous avons un point d’intersection », a-t-il épinglé.

Et de renchérir :

- Advertisement -

« Normalement, dès lors que nous proclamons notre foi en l’intérêt général, notre volonté de faire avancer la cause du pays à travers la consensualité, on n’est pas des ennemis, pas des adversaires, on n’est pas opposé sur le fond ».

Celui-ci a par ailleurs indiqué former le vœux que tôt ou tard, ceux qui ont des réserves aujourd’hui vont les lever et ils vont aller à la rencontre de l’ensemble de notre peuple parce que, admet-il, tout ceux partent à la rencontre du Président Tshisekedi ce sont des congolais aussi qui vont rencontrer, à travers l’initiative du Président qui est le seul habilité conformément à l’article 69 de la constitution.

Pour Christophe Lutundula, il n’est nul doute qu’accueillir de manière exemplaire Moïse Katumbi à Kinshasa revient à encourager le Président de la République dans la voie qu’il s’est engagé pour l’intérêt supérieur de la Nation.

Hervé Pedro

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...