PUBLICITÉ

La MONUSCO dans le secteur de Rwenzori pour protéger la population contre les attaques des ADF

La MONUSCO est en passe de renforcer sa présence dans le secteur de Rwenzori, territoire de Beni, afin de protéger la population contre les attaques du groupe armé des Forces démocratiques alliées (ADF).

David Gressly, le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général de l’ONU en charge des opérations et de la protection en RDC, l’a dit jeudi 22 octobre 2020 dans la localité de Kilya où il était en visite de travail de quelques heures.

C’est une visite au cours de laquelle il a rencontré les autorités locales et la société civile qui a exprimé son exaspération face à la multiplication, ces dernières semaines, des attaques des ADF dans la région, rapporte le site d’information de la MONUSCO, vendredi 23 octobre 2020.

« On était déjà au courant de la situation sécuritaire ici. C’est pourquoi, on a déjà commencé les travaux ici à la base de Kilya. On veut construire une deuxième base non loin d’ici pour renforcer la protection des civil», a déclaré David Gressly. 

Il a souhaité voir renforcé, au sein des communautés, le système d’alertes sécuritaires pour permettre une riposte plus rapide afin de protéger la population.

« Je suis venu avec notre responsable qui est chargé de la protection des civils qui va travailler avec nos équipes sur le terrain et voir comment on peut travailler avec les communautés pour augmenter les alertes sécuritaires qui vont permettre, à mon avis, une riposte plus rapide pour permettre de protéger les civils, » a indiqué David Gressly.

« La MONUSCO va continuer d’examiner plusieurs volets pour sécuriser cette zone ensemble avec le gouvernement, l’armée et la police congolaises », a-t-il conclu.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU