vendredi, octobre 23, 2020
DRC
11,097
Personnes infectées
Updated on 23 October 2020 à 8:14 8 h 14 min
DRC
414
Personnes en soins
Updated on 23 October 2020 à 8:14 8 h 14 min
DRC
10,379
Personnes guéries
Updated on 23 October 2020 à 8:14 8 h 14 min
DRC
304
Personnes mortes
Updated on 23 October 2020 à 8:14 8 h 14 min

l'info en continu

La police dément une lettre donnant des instructions sécuritaires en prévision de l’adresse du Chef de l’État

- Publicité-

La Police nationale congolaise (PNC), dans un communiqué publié dans le compte tweeter de jeudi 22 octobre 2020 dans la soirée, affirme que, contrairement à un document qui circule dans les réseaux sociaux, la police nationale informe le public de vaquer librement à ses occupations.

« Communication de la police nationale congolaise :
Contrairement au document qui circule dans les réseaux sociaux, la police nationale informe le public de vaquer librement à leurs occupations., » lit on sur le compte tweeter de la police.

- Publicité-

Ce démenti intervient alors qu’un télégramme du Commissaire général de la Police nationale congolaise, Amuli Bahigwa Dieudonné, a circulé sur les réseaux sociaux et a été publié sur certains sites d’information jeudi 22 octobre, annonce qu’en prévision de l’adresse du président de la République, Félix Tshisekedi, vendredi 23 octobre 2020 et des agitations qui peuvent en découler au regard du climat politique, le Commissaire général de la Police nationale congolaise, Amuli Bahigwa Dieudonné, aurait mis en alerte ses hommes de troupes.

« En prévision de l’adresse du Président de la République Félix Tshisekedi ce vendredi 23 octobre 2020. Considérant climat politique qui prévaloir. Ainsi que agitations dans chef sympathisants groupements politiques. Susceptibles perturber OP. Vous enjoindre. Primo. Mettre en alerte vos unités respectives. Occuper points chauds vos ressorts respectifs. Avec DIPO sécuritaire dissuasif », dit ce document il indique d’autres consignes aux responsables des troupes, notamment, d’avoir le contrôle des policiers sous commandement, de faire preuve de professionnalisme, d’éviter toutes formes des tracasseries et provocation, de respecter les droits humains, être stricte dans les observations, faire rapport à temps réel, etc.

Le porte-parole de la police nationale, Pierrot Mwana Mputu, a aussi déclaré que « le communiqué de la police qui circule, mettant en alerte toutes les unités de la police, est négatif ».

Et d’ajouter, « tout est calme ».

Le président Félix Tshisekedi s’adressera à la nation vendredi 23 octobre 2020 dans un contexte marqué par une forte crise au sein de la coalition FCC-CACH.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU

Denise Nyakeru Tshisekedi reçoit l’Ambassadeur de la République Arabe d’Egypte en RDC

La Première Dame et Présidente de la Fondation qui porte son nom, Denise Nyakeru Tshisekedi a accordé une audience, ce jeudi 22...

La police dément une lettre donnant des instructions sécuritaires en prévision de l’adresse du Chef de l’État

La Police nationale congolaise (PNC), dans un communiqué publié dans le compte tweeter de jeudi 22 octobre 2020 dans la soirée, affirme...

Mariage homosexuel: « Le Pape n’engage pas le Magistère » (l’abbé Donatien Nshole, SG CENCO)

Les propos du pape François défendant l’union civile pour les homosexuels, repris dans un documentaire publié mercredi 21 octobre 2020 à Rome,...

Félix Tshisekedi annonce un nouveau projet de désarmement, démobilisation et réinsertion communautaire

Le président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a s'est entretenu, jeudi 22 octobre 2020, avec une délégation des ambassadeurs, chefs de missions diplomatiques et...

Haut-Lomami : après 9 ans d’interruption, l’ICCN remet un bac en service et réhabilite une route

L'Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN/ Grand Katanga) en collaboration avec l'Office des routes, établissement public de l'État congolais...