mercredi, mai 12, 2021
DRC
30,429
Personnes infectées
Updated on 12 May 2021 à 22:23 22 h 23 min
DRC
3,113
Personnes en soins
Updated on 12 May 2021 à 22:23 22 h 23 min
DRC
26,541
Personnes guéries
Updated on 12 May 2021 à 22:23 22 h 23 min
DRC
775
Personnes mortes
Updated on 12 May 2021 à 22:23 22 h 23 min

l'info en continu

Peter Kazadi accuse les présidents des deux Chambres du parlement d’avoir violé leurs propres Règlements intérieurs

- Publicité-

Le député provincial Peter Kazadi accuse les présidents des deux Chambres du parlement, Jeanine Mabunda et Alexis Thambwe Mwamba, d’avoir violé leurs propres Règlements intérieurs au sujet de la cérémonie de prestation de serment de 3 juges de la Cour constitutionnelle, mercredi 21 octobre 2020 au Palais du peuple.

À son avis, les deux se sont permis de prendre position et ont engagé le parlement sans se référer aux conférences des présidents de leurs Chambres respectives.

- Publicité-

“Dans une correspondance adressée au Chef de l’État, ils se sont permis de prendre position et ont engagé le Parlement sans se référer aux Conférences des présidents de leurs Chambres respectives. Ils ont, de ce fait, violé leurs propres Règlements intérieurs.,” a tweeté ce député provincial, cadre de l’UDPS, mardi 20 octobre 2020 dans la soirée.

Dans un communiqué conjointement signé, mardi 20 octobre 2020, Jeanine Mabunda et Alexis Thambwe
s’estiment “surpris d’être à nouveau saisis par la Présidence de la République pour l’organisation de la cérémonie de prestation de serment des 3 juges de la Cour Constitutionnelle alors que le dernier Conseil des Ministres chargeait le Premier Ministre Sylvestre Ilunga et le Ministre des Relations avec le Parlement Déogratias Nkusu de l’organiser.”

« Nous regrettons ce fait accompli qui ne cadre pas avec les principes essentiels de collaboration et de courtoisie institutionnelle, ferments de notre système politique », déplorent-ils.

Au regard de ce qui précède, ils précisent :

«Nous ne saurons organiser cette cérémonie ni en être partie prenante. Néanmoins, nous demeurons engagés à poursuivre la réflexion pour la recherche des solutions idoines et respectueuses de la Constitution, des lois et règlements nationaux pour la sauvegarde des acquis démocratiques nés de l’alternance politique historique de 2019 », concluent-ils.

La prestation de serment des trois juges de la Cour constitutionnelle est devenue l’objet d’une gué-guerre entre le FCC et le CACH, les deux plateformes en coalition au pouvoir.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

Dan Gertler invite des activistes qui l’accusent et des organisations de la société civile à une table ronde

Dans un rapport publié ce mercredi 12 mai 2021 à Kinshasa, la coalition le Congo N'est Pas À Vendre (CNPAV), a affirmé notamment que...

“La RDC pourrait perdre 3,71 milliards USD dans le cadre de transactions minières conclues avec Dan Gertler” (Rapport CNPAV)

La coalition anti-corruption dénommée "Le Congo n'est pas à vendre" (CNPAV) a rendu public, ce mercredi 12 mai 2021 lors d'une conférence de presse...

État de siège : Le CNSA appelle à ceux qui ont pris les armes d’abandonner la logique de guerre et de se mettre à...

La sensibilisation est générale au tour de l'état de siège décrété dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri. Réuni au tour de son...

Lualaba: Accueil du Président Félix Tshisekedi, “la journée du jeudi reste ouvrable” (Gouverneur a.i)

Dans un message de mobilisation rendu public ce mercredi 12 mai 2021, le Vice-Gouverneur et Gouverneur ad-interim du Lualaba Fifi Masuka Saini, invite ses...

Soupçon de détournement : auditionné, Guillaume Manjolo accuse la police judiciaire de l’avoir humilié

L’ancien ministre de la coopération internationale Guillaume Manjolo a été placé en garde à vue le lundi 10 mai par la Police Judiciaire du...