PUBLICITÉ

Un moratoire de 60 jours accordé à Socomiaco pour quitter le site minier de la Somika

Un moratoire de Soixante jours a été accordé par le ministre provincial de l’intérieur, Fulbert Kunda, à la Société de coopérative minière artisanale du Congo Socomiaco pour quitter et vider de ses effets le site minier de la Société minière du Katanga Somika.

Elle devra donc laisser celle-ci en jouir comme elle en a le plein droit du point de vue légal.

- Publicité-

Selon l’ACP qui rapporte la nouvelle, ce moratoire a été donné samedi 17 octobre à l’issue des échanges ayant réunis à Lubumbashi les délégués de Socomiaco et de Somika sous la direction de Fulbert Kunda.

L’objectif de ces rencontres a été d’aplanir les différends entre la Somika et la Socomiaco qui s’est livrée depuis un temps à l’exploitation minière artisanale irrégulière dans la carrière de Lupoto, appartenant à la Somika.
Les deux parties se sont déclarées satisfaits de l’arbitrage pacifique du ministère provincial de l’Intérieur.

Thierry Mfundu

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU