PUBLICITÉ

Kongo Central : les députés provinciaux éjectent leur président et son adjoint

Les députés provinciaux du Kongo Central ont unanimement décidé, ce vendredi 2 octobre, de la déchéance du président et de son vice-président de leur Assemblée, respectivement Anatole Matusila et Édouard Luzolo Lua Nganga lors d’une plénière de cette institution, à Matadi.

Les faits leurs reprochés sont notamment :

  1. Le sabotage de l’ouverture solennelle de la session parlementaire de septembre ;
  2. D’avoir empêché les députés provinciaux l’accès à hémicycle ;
  3. D’avoir ordonné irrégulièrement le gelement des éléments de la police nationale commise en son sein ainsi qu’aux administratifs sans aucune explication ;
  4. De bloquer l’issue de ces installations voir ses différents bureaux administratifs ;
  5. Le refus manifeste et permanent de collaborer avec ses collègues du bureau dans la prise des décisions et ce, en violation des articles 30-20 de leur règlement intérieur.

« Un! La déchéance pure et simple à dater de ce jour des honorables Matusila Anatole à la fonction du président de l’Assemblée provinciale du Kongo Central et Mr Luzolo Édouard en sa qualité de vice-président de l’Assemblée provinciale du Kongo Central », a indiqué un député de cette province.

Et de poursuivre :

« Deux, la mise en place d’une commission ad hoc et temporaire chargée de pourvoir au remplacement de ces 2 incriminés par l’organisation d’un vote dont les candidatures seront démocratiquement déposées à partir du mercredi le 6 et le vote aura lieu à cet effet le vendredi 9 octobre 2020 ».

Il sied d’indiquer que préalablement une commission ad hoc avait été constitué pour examiner différents griefs reprochés aux honorables Matusila Anatole et Luzolo Édouard. D’après nos confrères de cette partie du pays, seul un effectif de 25 députés provinciaux, sur 38 que compte cet organe délibérant provincial, a voté unanimement pour la déchéance de Anatole Matusila et Édouard Luzolo.

Hervé Pedro

- Publicité -

EN CONTINU