vendredi, janvier 22, 2021
DRC
21,597
Personnes infectées
Updated on 22 January 2021 à 20:01 20 h 01 min
DRC
6,075
Personnes en soins
Updated on 22 January 2021 à 20:01 20 h 01 min
DRC
14,875
Personnes guéries
Updated on 22 January 2021 à 20:01 20 h 01 min
DRC
647
Personnes mortes
Updated on 22 January 2021 à 20:01 20 h 01 min

l'info en continu

RDC : baisse des violations des droits de l’homme en août 2020 (BCNUDH)

- Publicité-

Le Bureau Conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme (BCNUDH) a documenté 669 violations des droits de l’homme sur tout le territoire de la RDC en août 2020, soit une diminution de 9% par rapport au mois de juillet (739 violations) et un retour à des chiffres comparables à ceux de juin 2020 (670 violations).

Cette baisse s’explique par une réduction du nombre des violations attribuables à des agents de l’État (-12%) et par le nombre d’atteintes commises par des combattants de groupes armés (-7%), a indiqué, mercredi 30 septembre 2020, le directeur du BCNUDH, Abdoulaziz Tchoye.

- Publicité-

La proportion des violations commises par les agents de l’État (44%) et des atteintes commises par des groupes armés 56% reste similaire à celle du mois d’août.

Les agents de l’État sont, notamment, les auteurs des exécutions extrajudiciaires d’au moins 30 personnes, dont trois femmes et trois enfants.

Tandis que les groupes armés sont, notamment, les auteurs des exécutions sommaires d’au moins 249 personnes, dont 49 femmes et 24 enfants.

Près de 93% des violations documentées en août 2020 ont été commises dans les provinces affectées par les conflits en RDC (621 violations) et ont entraîné la mort d’au moins 274 civils, dont 52 femmes et 27 enfants.

À l’instar du mois de juillet, les combattants des groupes armés sont les principaux responsables des violations commises dans ces provinces (61%).

La majorité des violations et atteintes a de nouveau été enregistrée dans la province du Nord-Kivu (317 violations, soit 51% des violations commises dans ces provinces), suivie de l’Ituri (114 violations), du Tanganyika (63 violations) et du Sud-Kivu (57 violations).

Dans le cadre de son mandat, le BCNUDH en RDC assure un suivi étroit de la situation des droits de l’homme et procède à des analyses des tendances y relatives dans le pays.

Ces tendances sont régulièrement partagées avec les autorités afin qu’elles prennent les actions nécessaires, y compris traduire en justice les auteurs présumés des violations des droits de l’homme documentées, et sont présentées mensuellement à la conférence de presse bimensuelle des Nations Unies.

Kashama

- Publicité -

EN CONTINU

J. Paluku chez B. Lukwebo : « Nous sommes venus réaffirmer notre appartenance à la majorité parlementaire »

Après avoir annoncé solennellement son adhésion à l’Union sacrée, le regroupement politique Alliance des Acteurs pour la Bonne Gouvernance du Congo (AABC) et son...

RDC : “on ne peut pas parler d’adhésion à l’Union sacrée pendant que nous sommes entrain de construire […]” (Chérubin Okende)

" Aujourd'hui, on ne peut pas parler d'adhésion à l'Union sacrée pendant que nous sommes entrain de construire la dynamique Union sacrée pour en...

Pas d’identification de la nouvelle majorité parlementaire ce vendredi à l’Assemblée nationale

Contrairement au communiqué du bureau d'âge convoquant la plénière de l'Assemblée nationale de ce vendredi pour, entre autres, identifier la nouvelle majorité parlementaire à...

Blanchard Mongomba veut redynamiser le parti Nouvel Élan

Le Secrétaire Général du Nouvel Élan parti cher au député Adolphe Muzito, Maître Blanchard Mongomba est déterminé à rebooster cette formation politique.C'est dans cette...

Identification de la nouvelle majorité : Les députés nationaux du FCC boycottent la plénière

Les députés nationaux acquis au Front Commun pour le Congo (FCC) ont quitté la salle de plénière, ce vendredi 22 janvier 2021, à l'Assemblée...