lundi, octobre 25, 2021
DRC
57,432
Personnes infectées
Updated on 25 October 2021 à 7:28 7 h 28 min
DRC
5,411
Personnes en soins
Updated on 25 October 2021 à 7:28 7 h 28 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 25 October 2021 à 7:28 7 h 28 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 25 October 2021 à 7:28 7 h 28 min

l'info en continu

Affaire 100 jours : les avocats de Samih Jammal alertent sur son mauvais état de santé

- Publicité-

Dans une déclaration faite par le biais d’un communiqué de presse parvenu à Politico.cd, les avocats de Samih Jammal, condamné à 20 ans de prison dans l’affaire 100 jours, alertent sur le mauvais état de santé de leur client.

« À l’issue d’une enquête à charge n’ayant jamais recherché la manifestation de la vérité et d’un procès expéditif, Monsieur Samih Jammal a été condamné à une peine de 20 ans de travaux forcés dont il a interjeté appel.
Âgé de 82 ans, notre client se trouve toujours en détention malgré un état de santé qui s’est détérioré en prison.
Cette situation contraste, par ailleurs, particulièrement avec la libération récente de centains prisonniers en prévention du risque COVID-19.
Nous alertons publiquement sur ces conditions de détention et leurs conséquences dramatiques pour la santé de Samih Jammal, » ont déclaré les avocats de M. Samih Jammal.

- Publicité-

Ce sont Jacqueline Laffont, Eric Diamantis, Jemal Taleb, Benjamin Grundler, François Artuphel, Serge Lepighe, Ernest Milla et Me Odia.

Ces avocats rappellent que sa condamnation et son maintien en détention résultent directement et exclusivement de l’instrumentalisation de la justice congolaise au bénéfice de clans politiques.

Aindi, ils appellent les autorités congolaises – au premier rang desquelles le président de la République qui est le garant de l’indépendance de la justice – à prendre toutes mesures nécessaires au respect des droits et de la personne de M. Samih Jammal et à la tenue d’un procès équitable.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU