mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,631
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
230
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
10,129
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min

l'info en continu

Insécurité à Lubumbashi : la société civile forme les acteurs locaux sur les « alertes sécuritaires précoces »

- Publicité-

Plusieurs sensibilisateurs, venus des quatre coins de la ville de Lubumbashi, bénéficient depuis jeudi 24 septembre 2020, d’une formation au sein du cadre de concertation de la société civile, la thématique paix et sécurité, sur les nouvelles méthodes d' »alerte sécuritaire précoce » pour lutter contre l’insécurité dans le Haut-Katanga.

« Car, les méthodes jadis employées s’avèrent inefficaces », a affirmé Bertin Tshoz, team leader de la thématique « Paix et sécurité » au sein de la société dans la province du Haut-Katanga.

- Publicité-

« Tout le monde sait la situation que traverse le Grand Katanga pour le moment, évoluant dans un sens qui risque d’être incontrôlable », a déclaré ce cadre de la société civile.

« Les communautés ne vivaient pas paisiblement. Chaque jour, elles sont touchées par les meurtres, les vols avec viols qui s’en suivent. Malgré les moyens mis à la disposition par l’autorité provinciale aux forces de sécurité, les bandits n’ont pas déserté, ils sont toujours à l’oeuvre », a-t-il précisé.

Avec la nouvelle approche d’alerte précoce pour atteindre directement l’autorité, sans connaître des difficultés, la société civile veut approprier aux cadres de base leur sécurité.

« Pas plus qu’hier, ils ont tenté de brûler des gens dans une maison. Et si la nouvelle méthode continue, nous allons enregistrer beaucoup des morts », a averti Bertin Tshoz

« Cette nouvelle approche, de lutter contre l’insécurité grandissante dans la ville de Lubumbashi, sera utilisée à deux niveaux », a souligné le formateur à POLITICO.CD

Selon Christian Mugunga, chargé du monitoring au cadre de concertation de la société civile, « il y aura, par exemple, une méthode individuelle qui sera utilisée dans une parcelle ».

« Tout comme, la méthode politico-militaire (….), qui peut englober 50 à plus de 500 maisons, avec un signal pouvant balayer un rayon de 2 km avec signal très fort qui réveillera toute une avenue ou un quartier à l’heure », a-t-il indiqué.

D’après les organisateurs de la société civile, cette formation, qui se poursuit avec le tout premier échantillon, doit se pourvuivre dans les jours à venir et s’étendre à d’autres couches de la population.

Adrien AMBANENGO

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU

RDC-UNPC : Jolino Makelele n’a pas exigé 40% de fonds octroyés par la Fondation Denise Nyakeru pour le congrès

Le Ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, est sorti de son silence pour éclairer l'opinion suite aux rumeurs qui ont...

Célestin Musao : « L’Assemblée est sur mille et un fronts, on ne peut réduire le travail aux plénières »

Le rapporteur de l'Assemblée nationale, Célestin Musao, fustige le comportement de certaines personnes qui pensent que le travail d'un élu national au...

SADC : la RDC et le Malawi élus président et vice-président du RPMLOC du Forum parlementaire

La République démocratique du Congo (RDC) et le Malawi ont été élus respectivement président et vice-président du Comité parlementaire régional de surveillance...

DGDA : action disciplinaire contre le DG a.i. Nkongolo pour « suspension des avantages accordés à certaines entreprises »

Le ministre des Finances, Sele Yalaghuli, a ouvert une action disciplinaire contre le Directeur général a.i. de la Direction Générale des douanes...

Beni : Aimé Ngoy Mukena stigmatise la manipulation des jeunes pour la déstabilisation de la RDC

Lors d'un point de presse dimanche 27 septembre 2020 à Beni (Nord-Kivu), le ministre de la Défense nationale, Aimé Ngoy Mukena, a...