mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,631
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
230
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
10,129
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min

RDC: Sylvestre Ilunga lance les travaux du forum sur la performance dans la gouvernance de la nation

- Publicité-

Le Premier Ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba représentant du Chef de l’État au forum sur la performance dans la gouvernance de la nation, a procédé ce lundi 21 septembre 2020, à l’ouverture de ces assises à l’amphithéâtre du Fleuve Congo Hôtel.

Ce forum initié par l’association congolaise pour l’accès à la justice, ACAJ, l’agence de prévention de lutte contre la corruption, APLC, et la coordination pour le changement climatique (CCM) avec l’appui de la Présidence de la République Démocratique du Congo, va se clôturer le jeudi 24 septembre prochain.

Dans son mot de circonstance, le Premier Ministre a confirmé qu’au niveau de son gouvernement et de toutes les autres structures étatiques, l’exigence de la nation ne se négocie guerre. Elle se décline en la responsabilité des ministres ainsi que des animateurs des institutions publiques, et dans le suivi proactif de leur performance dans la mise en œuvre de la politique définie par le gouvernement de la république.

A cet effet, le chef de l’exécutif central salue la tenue de ce forum car il s’inscrit dans un dialogue citoyen entre gouvernants et gouvernés.

« La démocratie, c’est quand un membre de la société civile peut librement exprimer ses critiques. La démocratie, c’est quand un commis de l’État, quel que soit son rang, place l’intérêt général au-dessus de toute autre considération personnelle. Cela s’appelle tout simplement le respect de l’éthique de responsabilité », a déclaré Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Il espère donc que les travaux de ces assises vont déboucher sur des recommandations susceptibles d’aider le gouvernement central à accroître les ressources publiques.

On a noté, à cette cérémonie de lancement, la présence notamment du vice-président du sénat, des membres du bureau du Conseil supérieur de la magistrature, du président du Conseil économique et social, des membres du gouverneur central, des ambassadeurs accrédités en république démocratique du congo, des présidents des institutions d’appui à la démocratie ainsi que des gouverneurs des provinces.

Alfred Héritier IMANI GAIUS

- Advertisement -
- Advertisement -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...