lundi, octobre 25, 2021
DRC
57,432
Personnes infectées
Updated on 25 October 2021 à 8:28 8 h 28 min
DRC
5,411
Personnes en soins
Updated on 25 October 2021 à 8:28 8 h 28 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 25 October 2021 à 8:28 8 h 28 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 25 October 2021 à 8:28 8 h 28 min

l'info en continu

Kidnapping: Les résultats de l’opération « ROAD BLOC » encourageants, selon Gilbert Kankonde

- Publicité-

Le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières a fait part au Conseil des ministres du vendredi 18 septembre, des informations sur l’état et l’administration du territoire,
notamment au plan sécuritaire.

Il a indiqué que les forces loyalistes poursuivent avec succès les opérations menées dans la partie Nord-Est du territoire national contre les groupes armés étrangers et nationaux qui troublent la quiétude de la population.

- Publicité-

Selon le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, il y a lieu cependant de relever quelques faits :

En Ituri où l’activisme des miliciens CODECO se ressent encore, une mission officielle sécuritaire du ministère de l’Intérieur s’y trouve.

Dans la province du Nord-Kivu, on a noté une reddition de 14
miliciens Maï- Maï du groupe armé NDC/R de Bwira Gilbert.

Pour ce qui est de la criminalité et banditisme urbains, le VPM Gilbert Kankonde a expliqué qu’à Kinshasa, la Police Nationale Congolaise poursuit l’opération
« ROAD BLOC » qui consiste à ériger des barrières nocturnes à
travers les grandes artères de la capitale pour lutter contre
l’insécurité observée ces derniers temps, souvent en utilisant des véhicules « ketchs» ;

Les résultats de ces contrôles semblent « encourageants », selon lui.

Dans le reste du pays, il a indiqué que des patrouilles mixtes Police/Armée sont en cours pour anéantir l’activisme des inciviques qui entretiennent la criminalité et le banditisme urbain (Goma, Lubumbashi, Kolwezi, etc.).

En ce qui concerne la situation sociale du pays, Gilbert Kankonde a indiqué que les fluctuations du taux de change de la monnaie nationale par rapport au dollar américain dans certains coins de la République (cas de Kananga) sont de nature à provoquer des inquiétudes dans le chef des opérateurs économiques.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU