dimanche, octobre 24, 2021
DRC
57,432
Personnes infectées
Updated on 24 October 2021 à 6:26 6 h 26 min
DRC
5,411
Personnes en soins
Updated on 24 October 2021 à 6:26 6 h 26 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 24 October 2021 à 6:26 6 h 26 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 24 October 2021 à 6:26 6 h 26 min

l'info en continu

Xénophobie et tribalisme: Félix Kabange Numbi « refuse d’aller dans le sens de ceux qui choisissent de mener un combat à deux vitesses »

- Publicité-

Accusé de xénophobie et de tribalisme à la suite de son meeting tenu à Lubumbashi à côté du gouverneur du Haut-Katanga Jacques Kyabula, le ministre honoraire de la Santé et député national élu du Haut Lomami, Félix Kabange Numbi, qualifie ces allégations de « mensongères » et de « montages », au cours de son échange avec la presse.

Il pointe du doigt Me Georges Kapiamba de l’ACAJ et Me Jean Claude Katende de l’ASADHO pour leurs « accusations éhontées ».

- Publicité-

« Des propos mensongers, des montages détournant mon échange avec la presse font tenir à @acajasbl et @KapiambaGeorges des accusations éhontées. Ne pouvaient-ils pas vérifier l’authenticité de ce qu’ils dénoncent à mon sujet ?, » a-t-il tweeté mercredi 09 septembre 2020 aux multiples accusations dont il fait l’objet à la suite de son meeting de Lubumbashi.

Félix Kabange Numbi dit refuser d’aller dans le sens de ceux qui choisissent de mener un combat à deux vitesses.

Il appelle Me Georges Kapiamba de l’ACAJ et Me Jean Claude Katende de l’ASADHO à s’inscrire dans les principes de l’État de droit et dénoncer systématiquement les anti-valeurs.

« Je refuse d’aller dans le sens de ceux qui choisissent de mener un combat à deux vitesses. @acajasbl et @KapiambaGeorges doivent s’inscrire dans les principes de l’État de droit et dénoncer systématiquement les anti-valeurs. Cela peu importe l’origine ».

Du côté de l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ), on condamne les propos tenus par Félix Kabange Numbi et lui rappelle son devoir légal de prêcher l’unité nationale et la cohabitation pacifique de toutes les tribus.

« #RDC:L’ACAJ condamne les propos xénophobes tenus par le député national Félix KABANGE NUMBI, ds 1 vidéo qui circule ds les réseaux sociaux, et lui rappelle son devoir légal de prêcher l’unité nationale et la cohabitation pacifique de ttes les tribus @KapiambaGeorges @felixkange4 »

Ce haut cadre du Front Commun pour le Congo s’est attaqué à ce qu’il considère comme des campagnes de dénigrement du gouverneur Jacques Kyabula menées par des inciviques originaires du Kasaï, membres de l’UDPS, et des propos injurieux que tiendraient publiquement ceux-ci à l’endroit de l’ancien P
Orésident de la République, Joseph Kabila.

« On ne peut pas tolérer que des manifestations et meetings soient tenus à Lubumbashi pour injurier l’autorité provinciale et je dis en ce moment là, le FCC n’acceptera pas et risque de réagir. Deuxièmement, chacun a un chez soi. Ici, dans l’espace Katanga, c’est chez Joseph Kabila. Nous ne tolérerons plus que quelqu’un vienne injurier Joseph Kabila qui, à 45 ans, a accepté d’abandonner le pouvoir ».

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU