dimanche, octobre 24, 2021
DRC
57,432
Personnes infectées
Updated on 24 October 2021 à 4:26 4 h 26 min
DRC
5,411
Personnes en soins
Updated on 24 October 2021 à 4:26 4 h 26 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 24 October 2021 à 4:26 4 h 26 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 24 October 2021 à 4:26 4 h 26 min

Adam Bombole à Félix Kabange :  » Ce discours indigne, de la part d’un député, ne favorise pas la paix et la cohésion sociales « 

- Publicité-

La sortie publique du député national élu du Haut-Lomami, Félix Kabange Numbi, lors d’un meeting tenu en présence du gouverneur, a suscité un tollé indescriptible dans les cercles politiques comme du coté des organisations de défense des droits de l’homme, où l’on condamne énergiquement des propos aux relents xénophobes et séparatistes, de nature à torpiller la cohésion et l’unité nationales.

La dernière réaction en date est celle du député honoraire Adam Bombole, candidat à la présidentielle de 2011.

Il qualifie ce discours d’un repli identitaire.

« Le tribalisme et le régionalisme, jadis combattus, reprennent surface, véhiculés par des propos incendiaires et abjects des «  politiciens » flatteurs ! » a-t-il déclaré sur son compte tweeter, mercredi 09 septembre 2020.

Et de poursuivre:

« Ce discours indigne, de la part d’un député, ne favorise pas la paix et la cohésion sociales ».

« #RDC
Le repli identitaire, le tribalisme et le régionalisme, jadis combattus, reprennent surface, véhiculés par des propos incendiaires et abjects des «  politiciens » flatteurs !
Ce discours indigne, de la part d’un député, ne favorise pas la paix et la cohésion sociales ! »

Dans son discours, l’ancien ministre de la Santé s’est attaqué à ce qu’il considère comme des campagnes de dénigrement du gouverneur Jacques Kyabula menées par des inciviques originaires du Kasaï, membres de l’ UDPS, et des propos injurieux que ces derniers tiendraient publiquement l’endroit de l’ancien président de la République, Joseph Kabila.
Il leur a sèchement signifié qu’ils n’étaient pas chez eux.

« On ne peut pas tolérer que des manifestations et meetings soient tenus à Lubumbashi pour injurier l’autorité provinciale. Et je dis en ce moment là, le FCC n’acceptera pas et risque de réagir. Deuxièmement, chacun a un chez soi. Ici, dans l’espace Katanga, c’est chez Joseph Kabila. Nous ne tolérerons plus que quelqu’un vienne injurier Joseph Kabila qui, à 45 ans, a accepté d’abandonner le pouvoir ».

- Advertisement -

À son tour, Félix Kabange Numbi rejette les accusations de tribalisme et de xénophobie en déclarant:
« Seul un esprit malveillant peut en retenir, penser ou croire en des propos xénophobes. »

« Voici la vidéo originale de mon intervention devant la presse à Lubumbashi. Seul un esprit malveillant peut en retenir, penser ou croire en des propos xénophobes. https://t.co/iuIBAoNIOW », a répondu Félix Kabange Numbi, mercredi 09 septembre 2020.

Pour lui, « Joseph Kabila reste le père et le moteur de la démocratie actuelle et de l’alternance qui a permis à l’UDPS de gérer le pays. »

Thierry Mfundu

notre sélection