jeudi, octobre 21, 2021
DRC
57,338
Personnes infectées
Updated on 20 October 2021 à 23:18 23 h 18 min
DRC
5,317
Personnes en soins
Updated on 20 October 2021 à 23:18 23 h 18 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 20 October 2021 à 23:18 23 h 18 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 20 October 2021 à 23:18 23 h 18 min

l'info en continu

Rétropédalage plaintes Fayulu et Ngoy: « En s’offrant en spectacle, la justice s’affaiblît et conforte la thèse de son instrumentalisation » (Claudel Lubaya, député national)

- Publicité-

Le député national, Claudel Lubaya, est revenu sur le rétropédalage de la cour d’appel de Kinshasa/Gombe au sujet des plaintes déposées contre Martin Fayulu et Théodore Ngoy.

Ce député national estime qu’en s’offrant en spectacle, la justice s’affaiblît et conforte la thèse de son instrumentalisation.

- Publicité-

Il revient, selon lui, « au pourvoir judiciaire d’agir chaque fois avec rectitude et de se ressaisir pour éviter des dérives qui ne consolident ni l’Etat de droit ni l’avancement du pays ».

RDC En s’offrant en spectacle, la justice s’affaiblit et conforte la thèse de son instrumentalisation. Il revient au pouvoir judiciaire d’agir chaque fois avec rectitude et de se ressaisir pour éviter des dérives qui ne consolident ni l’Etat de droit ni l’avancement du pays https://t.co/PqhdAwVadd

Convoqués ce mercredi 09 septembre au parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe, l’inspection provinciale de la Police ville de Kinshasa dit avoir appelé Martin Fayulu et Théodore Ngoy pour leur signifier qu’ils n’étaient pas convoqués » au Parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe ce mercredi 9 septembre 2020, contrairement aux invitations qui ont circulé sur les réseaux sociaux et relayées par plusieurs médias.

« Les canaux de convocation des justiciables ne passent nullement par les réseaux sociaux », a dit le Commissaire Provincial de la police nationale congolaise, ville de Kinshasa, mardi 09 septembre 2020, sur la double convocation qui circule sur les réseaux sociaux depuis le lundi 7 septembre 2020 dans la soirée, adressée à Martin Fayulu et Théodore Ngoy, deux candidats à la présidentielle de 2018.

Au sujet de la prétendue plainte, Martin Fayulu avait parlé, hier mardi, des intimidations et d’une pure distraction et dit n’avoir pas « vu une invitation physiquement. Mais, j’ai vu cela dans les réseaux sociaux et j’ai noté qu’il n’y a pas de dates ».

Sur TOP CONGO FM, Théodore Ngoy avait pourtant raassuré avoir reçu sa convocation et avait promis d’y répondre jeudi, et non mercredi pour raison de santé.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU