mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,631
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
230
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
10,129
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min

l'info en continu

« Nous pensons que les bornes ont été dépassées. Il ne faut assassiner les mémoires de Congolais » (Jolino Makelele sur les propos de l’ambassadeur Rwandais)

- Publicité-

« Nous pensons que les bornes ont été dépassées. Il ne faut assassiner les mémoires de Congolais », tonne le porte-parole du gouvernement Congolais à la suite des propos négationnistes de l’ambassadeur rwandais en RDC, Vincent Karega.

Intervenant le 07 septembre sur Top Congo FM, le Ministre de la communication et médias affirme : « ce que (Vincent Karega) dit n’est pas de nature à favoriser les bonnes relations entre la RDC et le Rwanda ».

- Publicité-

D’ailleurs, « le président de la République est en train de mettre cette question sur la table à l’occasion du mini-sommet qui aura lieu bientôt avec les Chefs d’État de la région des Grands Lacs ».

En effet, Vincent Karega s’en était vivement pris sur Twitter à un internaute Congolais qui rappelait le massacre, le 24 août 1998, d’un millier de civils Congolais dans le territoire de Kasika, par des troupes venues de Kigali, d’après le célèbre rapport Mapping des experts de l’ONU.

« Notre gouvernement désapprouve les prises de position de cet ambassadeur » Rwandais en RDC, affirme Jolino Makelele. 

Le porte-parole du gouvernement Congolais rappelle que Vincent Karega (Photo) « a été reçu (par le Chef de l’Etat) pour le lui faire comprendre. Il y a des choses que je ne peux pas vous révéler ».

La seule certitude est qu' »il y a d’autres mesures qui seront prises en rapport avec ses prises de position que je ne peux pas dévoiler », indique le porte-parole du Gouvernement sur Top Congo FM.

Pour l’instant, « nous attendons des mesures que le gouvernement Rwandais prendra à l’égard de cet ambassadeur ».

Et de menacer : « si nous constatons que cela n’est pas le cas, le Président de la République et le Gouvernement prendront leurs responsabilités à l’égard de ce représentant du président rwandais qui, apparemment, dit autres choses que ce que le gouvernement rwandais nous a toujours dit ».

Alors que plusieurs personnalités du pays exigent son expulsion, Jolino Makelele prévient qu’ « aucune mesure de rétorsion n’est exclue pour l’instant. Mais, tout cela relève des secrets d’État et de la diplomatie. Je ne peux pas en parler pour l’instant. Toutes les hypothèses sont permises. Nous n’en excluons aucune. Et les mesures qui seront prises seront proportionnelles aux agissements de cet ambassadeur ».

Il sied de rappeler que Vincent Karega avait notamment déclaré que « parler de plus de 1.000 morts à Kasika alors qu’on ne cite que deux noms, n’est qu’une propagande »

Il a qualifié l’attribution de ce massacre à son pays de « calomnie » au motif, selon lui, qu’on n’aurait pas cité les noms des villages concernés par ces tueries et juste 2 noms de victimes, alors qu’on parle de 1.100 morts.

Récemment, il s’est exprimé dans des médias « pour narguer toute la République » et répétant ses propos « négationnistes ».

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU

RDC-UNPC : Jolino Makelele n’a pas exigé 40% de fonds octroyés par la Fondation Denise Nyakeru pour le congrès

Le Ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, est sorti de son silence pour éclairer l'opinion suite aux rumeurs qui ont...

Célestin Musao : « L’Assemblée est sur mille et un fronts, on ne peut réduire le travail aux plénières »

Le rapporteur de l'Assemblée nationale, Célestin Musao, fustige le comportement de certaines personnes qui pensent que le travail d'un élu national au...

SADC : la RDC et le Malawi élus président et vice-président du RPMLOC du Forum parlementaire

La République démocratique du Congo (RDC) et le Malawi ont été élus respectivement président et vice-président du Comité parlementaire régional de surveillance...

DGDA : action disciplinaire contre le DG a.i. Nkongolo pour « suspension des avantages accordés à certaines entreprises »

Le ministre des Finances, Sele Yalaghuli, a ouvert une action disciplinaire contre le Directeur général a.i. de la Direction Générale des douanes...

Beni : Aimé Ngoy Mukena stigmatise la manipulation des jeunes pour la déstabilisation de la RDC

Lors d'un point de presse dimanche 27 septembre 2020 à Beni (Nord-Kivu), le ministre de la Défense nationale, Aimé Ngoy Mukena, a...