mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 14:02 14 h 02 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 14:02 14 h 02 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 14:02 14 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 14:02 14 h 02 min

l'info en continu

Justin Bitakwira à Augustin Kabuya : « Martin Fayulu et Théodore Ngoy sont deux anciens candidats malheureux à la présidence de la République, des aigris »

- Publicité-

Regrettant les propos d’Augustin Kabuya, secrétaire général intérimaire de l’Union pour la démocratie et le progrès social ( UDPS) qui avait, récemment, accusé « le FCC d’utiliser Martin Fayulu et Théodore Ngoy pour mettre en exécution son plan visant le départ de l’actuel Chef de l’État »,  Justin Bitakwira, membre de cette plateforme de l’ancien président de République, Joseph Kabila, l’exhorte « à comprendre que Martin Fayulu et Théodore Ngoy sont deux anciens candidats malheureux à la présidence de la République, des aigris ».

« Ils n’ont que ça comme travail : faire pression sur notre Coalition », a rétorqué l’ancien ministre du Développement rural dans une intervention, jeudi 03 septembre 2020.

- Publicité-

« Comment, nous qui sommes en coalition, pouvons-nous encore nous mettre derrière ceux qui s’opposent à nous ? L’UDPS ne doit pas voir le Front commun pour le Congo (FCC) partout », a-t-il insisté.

Il a affirmé, par ailleurs, que  » le Front commun pour le Congo n’a jamais planifié une procédure de mise accusation du président de la République, Félix Tshisekedi, en vue d’une destitution ».

« Le président Félix Tshisekedi, c’est notre allié. Nous allons destituer notre allié pour aller auprès de qui et faire quoi avec celui-là? », s’est interrogé l’ancien ministre de Séveloppement rural du gouvernement Tshibala, sur TOP CONGO FM.
Au sujet du rejet de la dernière mise en place dans la magistrature faite par le président de la République, un temps décrié par le FCC, « la tempête est passée », a assuré Justin Bitakwira.

S’agissant des ordonnances de nomination dans la magistrature et au sein de l’armée, Justin Bitakwira a souligné que « cette affaire des ordonnances appartient au passé ».
« Nous ne sommes pas dans ce complot là », a-t-il rassuré.

À des négociations FCC-CACH, il a dit qu' » il faut isoler tous les extrémistes pour que la coalition fonctionne ».

« Comme nous avons nettoyé le Comité de suivi dans un camp comme dans un autre, ce qui nous intéresse pour l’instant, c’est que la Coalition travaille dans la tranquillité, la paix », a-t-il conclu.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...

RDC-UNPC : Jolino Makelele n’a pas exigé 40% de fonds octroyés par la Fondation Denise Nyakeru pour le congrès

Le Ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, est sorti de son silence pour éclairer l'opinion suite aux rumeurs qui ont...

Célestin Musao : « L’Assemblée est sur mille et un fronts, on ne peut réduire le travail aux plénières »

Le rapporteur de l'Assemblée nationale, Célestin Musao, fustige le comportement de certaines personnes qui pensent que le travail d'un élu national au...

SADC : la RDC et le Malawi élus président et vice-président du RPMLOC du Forum parlementaire

La République démocratique du Congo (RDC) et le Malawi ont été élus respectivement président et vice-président du Comité parlementaire régional de surveillance...