dimanche, octobre 24, 2021
DRC
57,432
Personnes infectées
Updated on 24 October 2021 à 7:26 7 h 26 min
DRC
5,411
Personnes en soins
Updated on 24 October 2021 à 7:26 7 h 26 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 24 October 2021 à 7:26 7 h 26 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 24 October 2021 à 7:26 7 h 26 min

l'info en continu

Kisangani: début d’un procès contre la société Orange RDC, assignée en justice pour « privatisation de communication »

- Publicité-

Le tribunal de commerce de Kisangani, chef-lieu de la Tshopo, a ouvert lundi 31 août les audiences publiques contre la société de télécommunication Orange RDC, assignée en justice pour « privatisation de communication » par son client Me Jean-François David Alauwa, utilisateur de ce réseau, il y a plus près de cinq ans.

Pour cette première journée, le tribunal de commerce de Kisangani s’est déclaré « saisi » après vérification de la saisine. Quelques minutes après l’audition de deux parties, le Tricom a décidé de renvoyer les audiences, cette fois consacrées exclusivement à la plaidoirie, au 28 septembre 2020.

- Publicité-

« Nous avions souhaité que la prochaine audience ait lieu le plus tôt que possible, c’est-à-dire le 14 septembre et la partie adverse avait souhaité le 14 octobre. Le Tribunal a coupé la poire en deux pour fixer la prochaine audience qui sera consacrée à la plaidoirie le 28 septembre 2020.» a fait savoir sur POLITICO.CD, Me Jean-François David Alauwa, le plaignant.

Et d’ajouter:

« Déclaré saisi ce jour dans le RCE 179 m’opposant à @Orange__RDC, le TRICOM KIS fixe l’audience de plaidoirie au 28/09.
Le respect, c’est la considération du consommateur quel qu’il soit.
La grandeur, c’est de reconnaître le préjudice qu’il lui a été infligé et être responsable. https://t.co/NxKSbfpjLK» a-t-il écrit sur sa page twitter au sortir de la salle d’audiences.

De son côté, la partie adverse ne s’est pas exprimée à la presse. Cependant, elle est en accordance avec le tribunal pour la nouvelle date des audiences malgré son souhait de la tenue de celles-ci à mi-octobre.

Indigné contre la perturbation des services offerts par Orange RDC, le président de l’association des consommateurs de Kisangani dénommée, en Swahili, je cite: »HAKI YA WATUMIZI », a, en date du 18 août, assigné cette dernière en justice, après un manque de compréhension entre le client et la société.
Dans un point de presse tenue à Kisangani le 10 juillet dernier, Me Alauwa a reproché à Orange plusieurs griefs notamment l’abus de confiance, en lui privant de la communication (Appels, SMS, et Internet) sans présenter des explications quand à ce, et en dépit de sa correspondance du 02 juillet saisissant la société sur ses préjudices causés.

Dans la même prospective, plusieurs utilisateurs boyomais du réseau Orange se plaignent du changement de la validité du forfait dit « Promo 1 gigabyte » qui passe de 48h à 24 heures sans un avertissement préalable.

Contactée par POLITICO.CD, l’équipe de communication de la maison de télécommunication Orange RDC a signifié que le réseau a juste modifié l’activation. D’où la validité de 48 n’est effective que si vous achetiez les forfaits sur l’application de Orange et non plus sur Orange money.

Serge SINDANI / POLITICO.CD

- Publicité -

EN CONTINU