PUBLICITÉ

Ituri : Un détachement de la milice CODECO aperçu dans l’escarpement Blukwa vers Kobu

La population locale du territoire de Djugu dans la zone Kobu assiste à des scénarios peu communs.

Depuis le 28 Août dernier une centaine de miliciens CODECO ont été vus dans la localité de Blukwa, en territoire de Djugu avant de se déployer dans la zone de Kobu, plus à l’ouest.

Cette zone, comprenant plusieurs carrières de mines d’or, fait l’objet de plusieurs incursions des groupes armés souvent non clairement identifiés.

Hormis CODECO, des sources sécuritaires font état de l’activisme, dans cette zone, d’autres milices à connotation tribale qui survivent grâce à l’exploitation illicite des minerais ainsi qu’aux pillages à l’endroit des exploitants artisanaux.

Selon des sources contactées par Politico.cd, l’arrivée imminente dans la région de la délégation des ex-seigneurs de guerre envoyée par le chef de l’État Congolais pour négocier la paix pourrait être la cause de ce mouvement effectué par les miliciens de la CODECO.

« Vu la cacophonie observée ces derniers temps dans la zone, l’état major de CODECO a décidé de précéder et/ou accompagner la délégation dans les zones à haut risque » a confirmé notre source.

La milice CODECO vient donc assurer la sécurité de cette équipe de négociateurs dans une contrée où tout peut arriver.

Notre source justifie cette situation par la détermination de la milice CODECO à tenir ses engagements en faveur de la paix.

Cette milice aurait refusé de porter le chapeau en cas d’une attaque contre les anciens seigneurs de guerre que n’importe quel autre groupe armé peut mener et lui être attribuée.

Le haut commandement de l’armée dans la province de l’Ituri ne s’est pas encore prononcé à ce sujet.

Alfred Héritier Imani

- Publicité -

EN CONTINU