mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,631
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
230
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
10,129
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min

l'info en continu

Ouverture à Kinshasa du forum sur la réforme électorale en RDC

- Publicité-

Les travaux du forum de haut niveau sur la réforme électorale efficiente en RDC, à l’initiative du centre d’appui politicologique Afrique-caraïbes (CAPAC) de l’Université de Liège, en Belgique, ont été ouverts, lundi 24 août, au centre interdiocésain à Kinshasa-Gombe.

C’est le Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), l’abbé Donatien N’Shole qui a, au nom du vice-président de cette instance suprême de l’Eglise catholique en RDC, le Cardinal Fridolin Ambongo, lancé l’ouverture des travaux.

- Publicité-

Le directeur du CAPAC, le Pr Bob Kabamba de l’université de Liège, cité par une dépêche de l’ACP, a déclaré que les experts électoraux des principaux partis et regroupements politiques vont se focaliser essentiellement sur les lois portant organisation des élections en RDC.

Selon lui, il est nécessaire de procéder à une réforme en vue de recadrer le prochain cycle électoral de 2023-2028.

« Ce forum vise, entre autres, à parvenir à un consensus entre les principales forces politiques sur les grandes options de la réforme électorale », a-t-il affirmé, avant de préciser que le CAPAC fonde son option en tenant compte de nombreuses critiques émises aussi bien par les observateurs que par les acteurs politiques sur l’organisation des dernières élections.

Les experts des principaux partis et regroupements politiques se réuniront du mardi 25 au samedi 29 août 2020 pour lever de manière consensuelle, les grandes options de la réforme électorale.
Le forum du centre interdiocésain s’est ouvert en présence des responsables des principales forces politiques, des ambassadeurs et chefs des missions diplomatiques, des chefs des Confessions religieuses et des organisations de la Société civile.

Les responsables des partis et principaux regroupements politiques ont, tour à tour, prononcé les discours de circonstance, allant dans le sens de l’appui et de soutien à la mission devant aider la RDC à sortir de la crise post-électorale à la base de l’instabilité des institutions et de légitimité.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

RDC-UNPC : Jolino Makelele n’a pas exigé 40% de fonds octroyés par la Fondation Denise Nyakeru pour le congrès

Le Ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, est sorti de son silence pour éclairer l'opinion suite aux rumeurs qui ont...

Célestin Musao : « L’Assemblée est sur mille et un fronts, on ne peut réduire le travail aux plénières »

Le rapporteur de l'Assemblée nationale, Célestin Musao, fustige le comportement de certaines personnes qui pensent que le travail d'un élu national au...

SADC : la RDC et le Malawi élus président et vice-président du RPMLOC du Forum parlementaire

La République démocratique du Congo (RDC) et le Malawi ont été élus respectivement président et vice-président du Comité parlementaire régional de surveillance...

DGDA : action disciplinaire contre le DG a.i. Nkongolo pour « suspension des avantages accordés à certaines entreprises »

Le ministre des Finances, Sele Yalaghuli, a ouvert une action disciplinaire contre le Directeur général a.i. de la Direction Générale des douanes...

Beni : Aimé Ngoy Mukena stigmatise la manipulation des jeunes pour la déstabilisation de la RDC

Lors d'un point de presse dimanche 27 septembre 2020 à Beni (Nord-Kivu), le ministre de la Défense nationale, Aimé Ngoy Mukena, a...