mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 14:02 14 h 02 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 14:02 14 h 02 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 14:02 14 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 14:02 14 h 02 min

« Martin Fayulu partage le même avis autour des réformes à entreprendre, malgré quelques divergences liées aux modalités d’application desdites réformes » (Delly Sessanga)

- Publicité-

Le Groupe de 13 personnalités politiques et de la société civile signataires de l’appel du 11 juillet pour un consensus sur le processus électoral en RDC a rencontré le lundi 24 août, Martin Fayulu Madidi, Président de l’Engagement citoyen pour le développement (ECIDE) et cadre de la coalition LAMUKA.

Leurs échanges ont tourné principalement autour des réformes éléctorales.

Le groupe de 13 a fait part de son cahier de charge à l’ancien candidat à l’élection présidentielle du 30 décembre 2018 à l’instar de la rencontre intervenue un peu plus tôt dans la journée avec Adolphe Muzito, coordonnateur de LAMUKA.

À l’issue de la rencontre, le député national Delly Sesanga, membre du groupe de 13, a indiqué à la presse que Martin Fayulu a accueilli favorablement leur initiative et fait part des propositions contenues dans son plan de sortie de crise.

« Le Président Martin Fayulu a réservé un accueil intéressé aux propositions qui sont faites par le G13. Il nous a fait part de ses propositions contenues dans son plan de Sortie de crise. Et je crois que c’est de mélange de toute ces idées dont sortira le consensus auquel nous appelons tous les décideurs et acteurs politiques », a dit le Président du parti Envol.

Delly Sessanga a noté en même temps que Martin Fayulu partage le même avis autour des réformes à entreprendre, malgré quelques divergences liées aux modalités d’application desdites réformes.

L’élu de Luiza dans la province du Kasaï-Central souligne tout de même que personne ne propose la voie révolutionnaire pour changer les choses. 

« Tout le monde est d’accord qu’il faut entreprendre des réformes et j’ai même entendu le président Martin Fayulu dire qu’il allait faire des sit-ins pour obtenir ces réformes. Dans les modalités de mise en œuvre, il y a toujours de sensibilités différentes mais qui sont marginales par rapport au fond. Parce que c’est qui compte c’est le fond »a souligné Delly Sesanga, qui est également président du parti politique Envol.

À en croire le groupe de 13 personnalités politiques et sociales, leur démarche consiste aussi à tout mettre en œuvre pour éviter le glissement en 2023, année prévue pour l’organisation des élections générales en République Démocratique du Congo.

Il sied de rappeller que dans son plan de sortie de crise, Martin Fayulu Madidi propose notamment les réformes de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), à travers l’instauration préalable d’un Haut conseil des réformes institutionnelles (HCRI).

Thierry Mfundu

Le Groupe de 13 personnalités politiques et de la société civile signataires de l’appel du 11 juillet pour un consensus sur le processus électoral en RDC a rencontré le lundi 24 août, Martin Fayulu Madidi, Président de l’Engagement citoyen pour le développement (ECIDE) et cadre de la coalition LAMUKA.

Leurs échanges ont tourné principalement autour des réformes éléctorales.

Le groupe de 13 a fait part de son cahier de charge à l’ancien candidat à l’élection présidentielle du 30 décembre 2018 à l’instar de la rencontre intervenue un peu plus tôt dans la journée avec Adolphe Muzito, coordonnateur de LAMUKA.

À l’issue de la rencontre, le député national Delly Sesanga, membre du groupe de 13, a indiqué à la presse que Martin Fayulu a accueilli favorablement leur initiative et fait part des propositions contenues dans son plan de sortie de crise.

« Le Président Martin Fayulu a réservé un accueil intéressé aux propositions qui sont faites par le G13. Il nous a fait part de ses propositions contenues dans son plan de Sortie de crise. Et je crois que c’est de mélange de toute ces idées dont sortira le consensus auquel nous appelons tous les décideurs et acteurs politiques », a dit le Président du parti Envol.

Delly Sessanga a noté en même temps que Martin Fayulu partage le même avis autour des réformes à entreprendre, malgré quelques divergences liées aux modalités d’application desdites réformes.

L’élu de Luiza dans la province du Kasaï-Central souligne tout de même que personne ne propose la voie révolutionnaire pour changer les choses. 

« Tout le monde est d’accord qu’il faut entreprendre des réformes et j’ai même entendu le président Martin Fayulu dire qu’il allait faire des sit-ins pour obtenir ces réformes. Dans les modalités de mise en œuvre, il y a toujours de sensibilités différentes mais qui sont marginales par rapport au fond. Parce que c’est qui compte c’est le fond »a souligné Delly Sesanga, qui est également président du parti politique Envol.

À en croire le groupe de 13 personnalités politiques et sociales, leur démarche consiste aussi à tout mettre en œuvre pour éviter le glissement en 2023, année prévue pour l’organisation des élections générales en République Démocratique du Congo.

Il sied de rappeller que dans son plan de sortie de crise, Martin Fayulu Madidi propose notamment les réformes de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), à travers l’instauration préalable d’un Haut conseil des réformes institutionnelles (HCRI).

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...

RDC-UNPC : Jolino Makelele n’a pas exigé 40% de fonds octroyés par la Fondation Denise Nyakeru pour le congrès

Le Ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, est sorti de son silence pour éclairer l'opinion suite aux rumeurs qui ont...

Célestin Musao : « L’Assemblée est sur mille et un fronts, on ne peut réduire le travail aux plénières »

Le rapporteur de l'Assemblée nationale, Célestin Musao, fustige le comportement de certaines personnes qui pensent que le travail d'un élu national au...

SADC : la RDC et le Malawi élus président et vice-président du RPMLOC du Forum parlementaire

La République démocratique du Congo (RDC) et le Malawi ont été élus respectivement président et vice-président du Comité parlementaire régional de surveillance...

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...