mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min

l'info en continu

RDC : Claudel Lubaya appelle le gouvernement à garantir la sécurité du Dr Denis mukwege, victime des menaces

- Publicité-

Plusieurs organisations de droits de l’homme, personnalités politiques et celles de la société civile lèvent leurs voix comme un seul homme pour condamner et dénoncer les actes des menaces proférés à l’encontre du Dr Denis mukwege.

Face à cette situation, le député national, Claudel Lubaya appelle le gouvernement congolais à prendre des dispositions nécessaires pour garantir la sécurité du prix Nobel congolais.

- Publicité-

 »J’appelle le Gouvernement à prendre toutes les dispositions nécessaires pour garantir la sécurité et l’intégrité physique du docteur Denis Mukwege, victime de menaces de la part des officiels étrangers. La protection des citoyens est un devoir constitutionnel de l’Etat », a écrit Claudel Lubaya sur twitter.

En outre, il invite le gouvernement à sortir de son silence qui inquiète pour élever la condamnation nationale et mettre en garde les auteurs desdites menaces.

Depuis le 26 juillet 2020, le Dr. Denis Mukwege ainsi que des membres de sa famille sont victimes de nombreux actes d’intimidation et de menaces, y compris de menaces de mort, notamment par le biais d’appels téléphoniques anonymes et de messages haineux publiés sur Twitter.

Ces menaces font suite à la dénonciation par le Dr. Mukwege du massacre perpétré dans le village de Kipupu, dans le secteur d’Itombwe (territoire de Mwenga, province du Sud-Kivu) dans la nuit du 16 au 17 juillet 2020 et au cours duquel plus de 220 personnes auraient été tuées par des combattants de groupes armés.

Le prix Nobel congolais s’était alors exprimé sur Twitter pour dénoncer l’impunité des massacres commis en RDC depuis 1996 et avait appelé au respect des recommandations du rapport du Projet Mapping publié par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme en Août 2010. Le Dr. Mukwege a également réitéré son appel à « la création d’une juridiction spéciale pour juger les crimes au Congo »

Moïse Esapa/Direct.cd

- Publicité -

EN CONTINU

L’Égypte va soutenir la RDC pour le projet de navigabilité du fleuve Congo de Boma à Kinshasa

Les domaines de coopération bilatérale entre la RDC et l’Égypte ont meublé les échanges que le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a eu...

Bunia : La haute cour militaire annonce l’ouverture des audiences publiques en appel de l’affaire Didier Boyoko

Le colonel magistrat Mukendi Tshidiamanga, président de cette instance supérieure de la justice militaire, l'a annoncé hier mardi 29 septembre 2020, à...

Coalition Lamuka : la passation des pouvoirs entre A. Muzito et M. Fayulu aura lieu ce jeudi

Plusieurs fois reportée, la passation des pouvoirs entre le Coordonnateur sortant de Lamuka, Adolphe MUZITO et le Coordonnateur entrant, le Président Martin...

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...