mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min

l'info en continu

RDC: l’Asbl justicia et l’ACAJ condamnent l’utilisation abusive des jeunes pour des intérêts politiques à Kindu

- Publicité-

Deux ONG qui militent pour les droits de l’homme, à l’occurrence de Justicia Asbl et Association Congolaise pour l’accès à la Justice ACAJ en sigle, représentations provinciales du Maniema condamnent l’utilisation d’armes létales par les forces de l’ordre lors de l’ouverture de la session extraordinaire de l’Assemblée Provinciale du Maniema.

Ces deux structures , notent après la compilation des informations recoupées et celles récoltées sur terrain , qu’en date du 15 Août 2020, quelques groupes des jeunes qui voulaient tenté d’empêcher les Députés Provinciaux de siéger en plénière pour l’ouverture de la session extraordinaire ont été violement réprimés et dispersés par les forces de l’ordre qui ont fait usage d’armes en tirant des balles réelles sur les manifestants, ayant entrainé des pertes en vies humaines et plusieurs blessés graves. 

- Publicité-

 » Nos deux structures se joignent aux autres ONGs de Droit de l’Homme et Mouvements citoyens pour demander que des enquêtes sérieuses soient ouvertes par les instances judiciaires notamment le Parquet Général et l’Auditorat Supérieur Militaire  afin d’établir les responsabilités pour que les auteurs matériels et intellectuels soient sanctionner conformément aux lois de la République et que les Victimes obtiennent réparation. » a indiqué le communiqué conjoint signé pars ces deux ONG.

En outre, elles recommandent :

  • Aux Acteurs politiques : de cesser d’instrumentaliser la population et les jeunes en particulier en les considérant comme bouclier pour des intérêts personnels et partisans.       

-Aux Autorités de Kinshasa : de laisser libre les Institutions provinciales jouer leurs rôles en toute indépendance, chacune en ce qui la concerne tout en respectant les Lois et Règlements de la République.  

-Aux forces de l’ordre : 

De jouer leurs rôles tout en respectant les droits garantis aux citoyens ;
D’éviter l’utilisation d’armes létales pour disperser les manifestants non armés.

Moïse Esapa/Direct.cd

- Publicité -

EN CONTINU

L’Égypte va soutenir la RDC pour le projet de navigabilité du fleuve Congo de Boma à Kinshasa

Les domaines de coopération bilatérale entre la RDC et l’Égypte ont meublé les échanges que le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a eu...

Bunia : La haute cour militaire annonce l’ouverture des audiences publiques en appel de l’affaire Didier Boyoko

Le colonel magistrat Mukendi Tshidiamanga, président de cette instance supérieure de la justice militaire, l'a annoncé hier mardi 29 septembre 2020, à...

Coalition Lamuka : la passation des pouvoirs entre A. Muzito et M. Fayulu aura lieu ce jeudi

Plusieurs fois reportée, la passation des pouvoirs entre le Coordonnateur sortant de Lamuka, Adolphe MUZITO et le Coordonnateur entrant, le Président Martin...

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...