mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,631
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min
DRC
230
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min
DRC
10,129
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min

FCC/Scandale : Lambert Mende confirme la volonté du FCC de contrôler la Cour constitutionnelle

- Publicité-

Dans un audio répandu sur les réseaux sociaux ce week-end et dont on peut reconnaître la voix de l’ancien ministre de communication et médias et autorité morale du CCU, plate-forme membre du Front Commun pour le congo (FCC), Lambert Mende déplore l’attitude d’un de ses collaborateurs qui a signé au nom de la CCU le document de la prise à partie des 31 députés nationaux du FCC, dont celui de CCU, CNC, AAA à la Cour de cassation contre 5 juges de la Cour constitutionnelle pro-Kabila sans consulter sa hiérarchie et les conséquences médiatiques liées à l’introduction de cette prise à partie.

Une action qui a énervé l’autorité morale du FCC, le sénateur à vie Joseph Kabila qui aurait convoqué d’urgence Lambert Mende en l’accusant de rouler pour Félix Tshisekedi.

Lambert Mende rejette la démarche de son collaborateur qui va, selon lui, dans le sens d’offrir à Tshisekedi le contrôle effectif de la haute Cour du pays alors que cette dernière est colorée FCC.

« Oui Camarade, c’est quoi cette histoire de prendre à partie les juges de la Cour Constitutionnelle au nom notre parti sans même m’informer? », s’est indigné Lambert Mende dans ladite conversation téléphonique.

« J’ai été convoqué hier par notre autorité morale pour m’en expliquer, poursuit-il. On me dit qu’au nom de Mbaki Masanga, CCU et Alliés prend à partie tous les 5 juges pro-Kabila de la Cour Constitutionnelle, à travers une procédure à la Cour de cassation. Et, les gens du CACH veulent profiter de ça pour modifier complètement la composition de la Cour Constitutionnelle. Maintenant, c’est moi l’instrument de ça, personne ne parle de vous. On dit que Mende a changé le Camp et roule maintenant pour Tshisekedi. Tu te rends compte de ce qui me fait peur? », s’est interrogé le leader du CCU.

Et de poursuivre : « on préparait une prise à partie pour confisquer la Cour Constitutionnelle en faveur de CACH et de nous l’arracher à nous le FCC. C’est quoi cette histoire ! Il faut savoir gérer le temps.

« Quand une affaire n’a pu se faire, on assume ça. Nous cherchons comment caser tout ça. Mais vouloir casser la baraque, parce qu’on a un peu de fièvre, il faut casser le thermomètre, ce n’est pas sérieux », fin de citation.

Joint par un confère journaliste de Jeune Afrique Magazine, Stanys Budjakera, Lambert Mende confirme l’authenticité de cet audio où il échange avec un membre de son parti CCU, confirmant la volonté du FCC, de garder le contrôle de la haute cour.

Thierry Mfundu

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...