jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 5:31 5 h 31 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 5:31 5 h 31 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 5:31 5 h 31 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 5:31 5 h 31 min

l'info en continu

Les Professeurs de l’Université de Lubumbashi décrètent la grève jusqu’à la satisfaction de leurs revendications

- Publicité-

A partir de ce lundi 17 août 2020, il n y aura plus dispensation des cours à l’Université de Lubumbashi. Au cours de l’Assemblée Générale tenue ce samedi 15 août 2020, l’Association des membres du corps Académique et Scientifique de l’UNILU (ACASUL) a décrété la grève.

Sauver l’année académique ou jouir de leurs droits? les enseignants de l’UNILU ont choisi la seconde option. Faute de satisfaction à leurs revendications, les Professeurs de
l’Université de Lubumbashi endurcissent le ton pour la reprise de la grève levée en marge des négociations.

- Publicité-

D’après le Professeur Jean-claude Moket, Secrétaire Général de l’ACASUL, plusieurs démarches ont été entreprises au niveau de Kinshasa. Il regrette cependant le fait que le gouvernement traîne les pas à répondre aux désidératas des enseignants.

Pour le représentant du personnel académique et scientifique de l’Université de Lubumbashi, « Donner 5000 dollars américains aux Professeurs avec tension rationnelle aux autres catégories, n’est pas la mer à boire.» Pour Jean-claude Moket, agir autrement c’est sacrifier les étudiants comme victimes expiatoires.

L’ACASUL dénonce les conditions précaires dans lesquelles vivent ses membres sans prise en charge médicale et une situation socio-professionnelle infrahumaine difficile.

Ainsi, les Professeurs campent sur leur position relative à l’augmentation des salaires. Ils conditionnent la reprise des cours à l’UNILU par notamment: la révision du sous payement du personnel de l’ESU pour les uns et pour les autres la mécanisation, l’octroi des frais de fonctionnement aux établissements de l’ESU ainsi que la suppression de l’IPR.

✍️ Junior Ngandu (@ngandujng) | Politico.cd

- Publicité -

EN CONTINU