mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min

l'info en continu

Le VPM de l’Intérieur appelle le gouvernement congolais à renforcer son partenariat entre le secteur de la santé et l’état-civil

- Publicité-

Le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, sécurité et affaires coutumières, Gilbert Kankonde Malamba, a appelé le gouvernement congolais à développer et à renforcer son partenariat entre le secteur de la santé et l’état-civil en vue d’assurer la continuité de l’enregistrement des naissances et des décès dans les situations d’urgence, rapporte une dépêche de l’ACP.

Cet appel a été lancé mardi à Kinshasa, en marge de la célébration de la Journée africaine consacrée à l’état-civil en RDC, commémorée le 10 août, sous le thème » Enregistrement des faits d’état-civil et statistiques de l’État : un service essentiel pour surveiller et atténuer l’impact des situations d’urgence ».

- Publicité-

Le patron de la Territoriale a souligné que ces situations d’urgence telles que l’actuel pandémie de Covid-19, les crises d’Ebola, les déplacements causés par des catastrophes naturelles et les conflits ont laissé les personnes sans preuves de leur identité juridique et, par conséquent, les personnes touchées peuvent ne pas être en mesure d’acquérir une nationalité et elles deviennent des apatrides ( sans nationalité).

Il a poursuivi son message, en soulignant que l’article 6 de la Déclaration Universelle des droits de l’homme et plusieurs autres instruments juridiques Internationaux relatifs aux droits humanitaires stipulent que chacun a le droit à la reconnaissance de la personnalité juridique et, par conséquent, un système d’enregistrement des faits d’état-civil qui fonctionne d’une façon optimale fournit aux personnes des documents d’identité légaux, à commencer par un acte de naissance qui prouve leur statut juridique et contribue à la sauvegarde de leur droits tout au long de leur vie.

Par ailleurs, M Kankonde, cité par l’ACP, a déclaré qu’un enregistrement continu et universel de l’état-civil et la production des statistiques de l’État sont des fonctions essentielles pour le gouvernement puisqu’il permet à celui-ci de procéder à la planification des projets de développement à caractère social.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

Coalition Lamuka : la passation des pouvoirs entre A. Muzito et M. Fayulu aura lieu ce jeudi

Plusieurs fois reportée, la passation des pouvoirs entre le Coordonnateur sortant de Lamuka, Adolphe MUZITO et le Coordonnateur entrant, le Président Martin...

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...

RDC-UNPC : Jolino Makelele n’a pas exigé 40% de fonds octroyés par la Fondation Denise Nyakeru pour le congrès

Le Ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, est sorti de son silence pour éclairer l'opinion suite aux rumeurs qui ont...

Célestin Musao : « L’Assemblée est sur mille et un fronts, on ne peut réduire le travail aux plénières »

Le rapporteur de l'Assemblée nationale, Célestin Musao, fustige le comportement de certaines personnes qui pensent que le travail d'un élu national au...