mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min

l'info en continu

Le Gouvernement de la RDC va rencontrer les sociétés minières et les acheteurs de cuivre et de cobalt pour débattre des dérogations à l’exportation de concentrés de cuivre

- Publicité-

Les sociétés minières et les acheteurs de cuivre et de cobalt ont été invités à une réunion à Kinshasa la semaine prochaine pour discuter de la possibilité de maintenir les dérogations à l’interdiction d’exportation qui doivent expirer en septembre, a déclaré jeudi le ministre des Mines, rapporte une dépêche de Reuters.

Le Congo, le plus grand producteur de cuivre d’Afrique, a interdit les exportations de concentrés de cuivre et de cobalt en 2013 afin d’encourager les mineurs à traiter et à raffiner le minerai à l’intérieur de ses frontières.

- Publicité-

Mais le pays ne dispose pas d’une capacité de fusion suffisante et a émis des dérogations à plusieurs reprises.

Une interdiction totale entraînerait une chute drastique des exportations de cuivre du Congo.

Elle porterait également un coup sévère à la Zambie voisine, qui traite le cuivre et le cobalt congolais.

« Il y a eu des dérogations pour certaines raisons. A chaque fois, nous analysons le dossier avec toutes les données techniques. Les demandes sont soumises avec les justifications », a déclaré à Reuters le ministre des mines Willy Kitobo.

Et de poursuivre:

« Ces sociétés minières et les transformateurs intéressés par l’achat de ces concentrés ont été invités à Kinshasa le 20 août pour voir ce qui peut être fait ».

En janvier, la société minière d’État chinoise CNMC 1258.HK a lancé la première grande fonderie du Congo, la Lualaba Copper Smelter (LCS).

La joint-venture gouvernementale est capable de traiter 400 000 tonnes de concentré de cuivre et de produire environ 120 000 tonnes de cuivre blister par an.

Mais même à pleine capacité, la LCS ne peut pas traiter toute la production de cuivre du Congo. Le Congo a produit 765 000 tonnes de concentré de cuivre rien qu’au cours du premier semestre de l’année, a déclaré la banque centrale, soit une hausse de 13,4 % par rapport à l’année précédente.

« Notre première hypothèse est qu’ils vont remplir la capacité de Lualaba et ensuite émettre des dérogations pour le reste », a déclaré Indigo Ellis, responsable de la recherche sur l’Afrique chez Verisk Maplecroft, une société d’analyse des risques.

« Mais ce n’est pas une option durable, le préjudice que cela causera à l’industrie et à l’environnement d’investissement est négatif ».

Le président de la Chambre des mines du Congo, Louis Watum, a déclaré selon Reuters qu’il comprenait que le gouvernement voulait stimuler la valorisation dans le pays, en raison des revenus qu’elle génère, mais a déclaré que la plupart des sociétés minières ne peuvent pas fondre au Congo en raison d’une alimentation électrique insuffisante.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

L’Égypte va soutenir la RDC pour le projet de navigabilité du fleuve Congo de Boma à Kinshasa

Les domaines de coopération bilatérale entre la RDC et l’Égypte ont meublé les échanges que le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a eu...

Bunia : La haute cour militaire annonce l’ouverture des audiences publiques en appel de l’affaire Didier Boyoko

Le colonel magistrat Mukendi Tshidiamanga, président de cette instance supérieure de la justice militaire, l'a annoncé hier mardi 29 septembre 2020, à...

Coalition Lamuka : la passation des pouvoirs entre A. Muzito et M. Fayulu aura lieu ce jeudi

Plusieurs fois reportée, la passation des pouvoirs entre le Coordonnateur sortant de Lamuka, Adolphe MUZITO et le Coordonnateur entrant, le Président Martin...

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...