l'info en continu

Haut-Katanga: en prélude à l’ouverture des lieux des cultes, Joseph Nsambi sensibilise les responsables de confessions religieuses

- Publicité-

En prélude à l’ouverture des lieus des cultes ce dimanche 16 août, le ministre provincial de la Santé du Haut-Katanga, Joseph Nsambi Bulanda, accompagné du coordonnateur du Fonds national de solidarité contre la Covid-19, l’évêque Diur, ont tenu à sensibiliser à l’église  » Les moissonneurs », les différents responsables des églises de Lubumbashi, sur le respect strict des mesures sanitaires et les gestes barrières que doivent observer les fidèles, dès la reprise des cultes.

« Nous avons échangé avec les responsables de 9 confessions religieuses, et émis le voeu de rencontrer les responsables impliqués dans cette sensibilisation, pour qu’à la reprise des cultes, les dispositions pratiques prises sur les mesures barrières liées à la maladie à Coronavirus, soient de stricte observance », a-t-il indiqué.

- Publicité-

Même son de cloche, lundi 10 août, à l’église Néo-apostolique, située dans la commune de Ruashi, où le ministre provincial de la Santé, a insister auprès des différents responsables religieux/pasteur des églises de Lubumbashi sur le respect strict des mesures sanitaires.

En rappelant aux pasteurs d’accompagner les efforts de l’autorité provinciale du Haut-Katanga, Jacques Kyabula, dans la lutte contre la propagation de cette épidémie, Joseph Nsambi a ensuite exorté les hommes de Dieu que « le lieu du culte ne se transforme pas à un lieu de propagation de la maladie ».

« Les mesures telles que: le port de masque pour les participants aux cultes, le prélèvement de la température, se laver les mains avec du savon liquide, la distanciation physique d’au moins un mètre, doivent être obligatoire », a souligné le docteur Joseph Nsambi aux responsables des églises.

Adrien AMBANENGO

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU