lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 19:59 19 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 19:59 19 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 19:59 19 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 19:59 19 h 59 min

Crise de succession au PALU: Willy Makiashi conteste l’entérinement de Godefroid Mayobo comme secrétaire permanent ai

- Publicité-

L’entérinement de Godefroid Mayobo comme Secrétaire permanent ai du parti Lumumbiste Unifié, PALU, par le ministre de l’Intérieur n’a pas fait l’unanimité au sein du parti cher à Antoine Gizenga.

C’est Willy Makiashi, haut cadre du Palu qui est monté au créneau pour dénoncer ce qu’il qualifie d’une « procédure biaisée ».

Il réfute, par ailleurs, cette reconnaissance et déclare l’acte du ministre de l’Intérieur de nul effet.

« La lettre du ministre de l’Intérieur pose des sérieux problèmes. Qui a désigné Mayobo pour qu’il prenne acte? Son enterinement est nul et de non avenir. Ça n’a aucun effet », a répliqué cet ancien vice-Premier ministre et député national du parti à la presse.

Élu sur la liste des Palu et alliés, Willy Makiashi dénonce la démarche de son camarade Godefroid Mayobo et affirme que « C’est le secrétaire général, chef du parti qui engage le parti ».

Il note que Sylvain Ngabu est encore là et a été désigné après le décès de Lugi Gizenga, depuis le 21 juin par le bureau politique du parti.

« La démarche est biaisée complètement », déplore-t-il, avant de dénoncer l’attitude « du ministre en fonction qui ne sait pas bien tenir compte des principes ».

« Quelle est la loi qui dit qu’il faut entériner un individu qui vous saisit contrairement à des organes habilités du parti? Lugi a été désigné par les mêmes organes du parti », a expliqué Willy Makiashi.

Le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, Gilbert Kankonde, a pris acte de la désignation de Godefroid Mayobo, comme secrétaire permanent a.i. du PALU, aux termes d’une correspondance du 28 juillet 2020 qu’il lui a adressée.
« Je note après, examen du dossier, que la décision portant nomination du secrétaire permanent et porte-parole et des secrétaires permanents adjoints du parti politique dénommé Parti Lumumbiste Unifié, PALU, signée de son vivant par feu Antoine Gizenga est conforme aux dispositions de l’article 17 de la loi portant organisation et fonctionnement des partis politiques et aux statuts du parti. Ainsi, je prends acte de la désignation de Godefroid Mayobo en qualité de secrétaire permanent a.i du PALU », a indiqué Gilbert Kankonde dans sa correspondance.

Depuis la mort de Lugi Gizenga, le 02 juin 2020, un conflit de succession est né à la tête du parti entre Godefroid Mayobo et Dorothée Gizenga, fille de Antoine Gizenga, fondateur du PALU, qui a appelé tout le monde à s’aligner derrière elle.

Il y a eu aussi le camp de Willy Makiashi, Mazenga et Fabien Boko qui avait installé, après le décès de Lugi Gizenga, Sylvain Ngabu, secondé dans sa fonction de secrétaire général intérimaire du PALU par Mme Georgine Madiko en qualité de secrétaire permanent et porte-parole du parti, une désignation faite par le Bureau politique du parti en juin 2020.

Sylvain Ngabu a été installé, vendredi 24 juillet 2020 dans les nouveaux bureaux de sa formation politique, situés sur la 4ème Rue à Limete, par les membres du Bureau politique.

L’installation du secrétaire général à.i. du PALU avait coïncidé avec l’inauguration du nouveau siège devant abriter l’administration du secrétaire général et chef du parti assumant aussi les fonctions de président du regroupement politique « PALU et Alliés ».

De son côté, le camp de Godefroid Mayobo avait fait savoir que les nominations effectuées par le premier camp, l’ont été en violation de 5 documents de base du PALU et de la décision du patriarche Antoine Gizenga nommant les membres du secrétariat permanent.

À la mort de Lugi Gizenga, le secrétaire permanent a.i., Godefroid Mayobo occupait le poste de premier secrétaire permanent adjoint du PALU.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

Les réformes électorales au centre de l’entretien de Félix Tshisekedi avec le G13

Le Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a accordé une audience au Groupe de 13 personnalités (G13), lundi 14 septembre 2020 au...

RDC: Oomar Chutoo, directeur financier de Vodacom Congo, en garde à vue!

Oomar Chutoo, Directeur financier du premier opérateur de téléphonie mobile en RDC, Vodacom Congo, a été placé en garde à vue par...

Réunion bilatérale RDC-Angola du 14 au 16 septembre 2020 sur la sécurité à la frontière commune

"Sur invitation de la République d'Angola, se tient  à Luanda du 14 au 16 septembre 2020, la réunion bilatérale entre les  deux pays...

Le président Sassou Nguesso à Kinshasa pour les funérailles de sa belle-sœur Germaine Djembo

Le orésident de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso, est attendu lundi 14 septembre 2020 à Kinshasa, pour participer aux funérailles...

« La grandeur de la RDC, c’est sa diversité dans l’unité » (Michel Bongongo, Président national des Républicains)

C'est dans la commune de Ngaliema dans la salle Consolata que les habitants du quartier malweka ont participé ce dimanche 13 septembre...

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...