l'info en continu

Le consensus sur le processus électoral en RDC au centre des échanges entre Félix Tshisekedi et 13 personnalités de l’appel du 11 juillet

- Publicité-

Le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a échangé, mardi 28 juillet dans la soirée, à la Cité de l’Union Africaine, une délégation de 13 personnalités issues de la Société civile, de l’opposition et de la majorité, ayant signé l’appel du 11 juillet dernier en rapport avec ces questions, rapporte la presse présidentielle.

La problématique relative à un consensus sur le processus électoral en République démocratique du Congo a été au centre de cette audience à eux accordée par le chef de l’État.

- Publicité-

Au sortir de l’audience, le député national Delly Sessanga, porte-parole de la délégation, a déclaré à la presse qu’ils étaient venus soumettre au chef de l’État la primeur de leurs démarches en rapport avec un éventuel consensus sur le processus électoral en RDC.

« C’est le chef de l’État lui-même qui avait lancé un appel afin qu’il y ait un large consensus au sein de la classe politique du pays sur cette question, » a précisé l’élu de Luiza.

Répondant à une question, Delly Sessange a déclaré que leur démarche consistait à rapprocher les points de vue des uns et des autres autour de cette préoccupation et non rechercher un dialogue pour le partage du pouvoir du genre Sun City.

Il a précisé aussi que la démarche se rapportait uniquement aux questions électorales, à savoir parvenir à un consensus.

Il s’agit donc, selon lui, d’une initiative au-delà des clivages politiques à la recherche des solutions pour le pays et qui s’inscrit dans la dynamique des institutions, ce qui justifie la visite auprès du chef de l’État, la première institution du pays.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU