lundi, octobre 18, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

La Grande Brétagne auprès de Jean Marc Kabund sur la coalition FCC-CACH

- Publicité-

La crise actuelle au sein de la coalition FCC et le CACH a fait l’objet d’un échange, ce lundi 20 juillet, entre le président intérimaire de l’UDPS, JM Kabund et l’ambassadeur du Royaume-Uni en RDC, Emily Maltman.

Après avoir consulter plusieurs cadres politiques, l’ambassadrice du Royaume-Uni auprès de la République Démocratique du Congo, Emily Maltman est venue s’enquérir de la situation politique que traverse notre pays auprès de Jean Marc Kabund, en sa qualité de Coordonnateur du CACH et Président a.i de l’UDPS dans son cabinet privé de travail.

- Publicité-

Le président a.i de l’UDPS, en présence de son secrétaire général Augustin Kabuya, a présenté au diplomate britannique les questions qui fâchent au sein de la coalition.

Quant à Emily Maltman, elle a déclaré qu’en tant que nouvel ambassadeur, elle est venue prendre contact avec chaque partie pour comprendre les enjeux politiques en RDC. Elle a aussi assurée du soutien de la Grande Bretagne à la RDC.

Notons que ce même lundi, elle s’est aussi rendue auprès du Secrétaire permanent du PPRD, Emmanuel Shadary, avec qui elle a échangé sur la situation politique en RDC et la situation sécuritaire à l’Est.

Thierry Mfundu

- Publicité -

2 Commentaires

  1. Aux membres du Centre Carter et au gouvernement Américain

    Vos suggestions résonnent dans la psychologie de chaque citoyen congolais. Le peuple congolais a la ferme conviction que les Etats-Unis d’Amérique disposent d’atouts appropriés pour aider la RDC à sortir de cette crise qui la gangrène. Cependant, vos recommandations ne peuvent s’appliquer qu’en l’absence de Joseph Kabila sur le sol congolais. Ce dernier est devenu un véritable danger non seulement pour la RDC mais aussi pour les Occidentaux. Joseph Kabila tue incessamment comme s’il était au-dessus de la loi. A bout portant, il abat les simples citoyens congolais et catalyse, à travers les parties tierces, les meurtres des travailleurs humanitaires tels que les casques bleus de la MOUNSCO qui se sacrifient jour et nuit pour assister le peuple congolais en proie à une grave économique, financière et politique. Il est grand temps que les Etats-Unis d’Amérique et l’Occident confrontent Joseph Kabila et ses dignitaires tant qu’ils vivent encore sur le sol congolais. L’arrestation de Joseph Kabila constitue un passage obligé pour l’instauration de la paix non seulement en RDC mais aussi en Afrique centrale. Il faut battre le fer quand il est encore chaud. Que le gouvernement américain et ses alliés n’attendent pas jusqu’au dernier instant pour réagir. Joseph Kabila est un danger imminent.

Comments are closed.

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :