mardi, septembre 15, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 15 September 2020 à 0:00 0 h 00 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 15 September 2020 à 0:00 0 h 00 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 15 September 2020 à 0:00 0 h 00 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 15 September 2020 à 0:00 0 h 00 min

Félix Tshisekedi rend hommage au feu juge Raphaël Yanyi

- Publicité-

Le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo s’est rendu ce lundi 20 juillet 2020 au Palais de justice pour rendre hommage à la dépouille mortelle du juge Raphaël Yanyi.

Sur place, Félix Tshisekedi l’a élevé à titre posthume au grade de 1er président de la Cour d’Appel et admis  au rang de  “Chevalier” à l’Ordre National de Héros nationaux Kabila-Lumumba.

Un de ses enfants a dans son un oraison funèbre, déclaré que son père ne présentait aucun signe d’un malaise.

« Ta mort est un coup dur pour nous. Cher Papa, tu rends l’âme debout. Tu voulais que notre pays change. Tu te battais contre un ennemi invisible, la mafia, la corruption, le trafic d’influence. Tu laisses à la nation congolaise l’idée d’un juge intègre », a dit l’un de ses fils qui a ajouté: « Un bon soleil ne dure jamais ». 

Et de poursuivre:

«Tu meurs aujourd’hui Martyr de la démocratie et de l’État de droit. Magistrat au sens élévé de l’abnégation. Ta mort n’est pas naturelle, car tu ne présentais aucun signe d’un malaise. La République ne laissera pas ce crime impuni », a-t-il déclaré.

Une oraison funèbre qui a ému une bonne partie de l’assistance dont les personnalités politiques, les membres du corps judiciaire, les membres de la famille, etc.

Rappelons que Raphaël Yanyi fut juge président de la chambre du TGI/Gombe dans le procès de 100 jours impliquant Vital Kamerhe et consorts. 

Selon un rapport de l’autopsie rendu public par l’ex-VPM de la justice Célestin Tunda, juge Raphaël Yanyi est  décédé des suites d’une hémorragie intracrânienne.

- Advertisement -

Thierry Mfundu

2 Commentaires

  1. HOMMAGE AU JUGE RAPHAEL YANYI
    Vaillant combattant de la démocratie et de la liberté, ton nom s’inscrit s’engrave en lettre d’or, dès aujourd’hui, dans les palmarès de l’histoire. Ta pierre d’édification au redressement de la justice congolaise ne saurait passer inoublier. Sans hésitation, tu embrassé la mort qui t’a surpris en plein exercice de tes obligations patriotiques. A ceux qui ont écourté ta vie, qu’ils sachent que la dynamique de ce monde apporte de nouveauté à chaque minute qui passe. S’ils ont réussi à te neutraliser, ils échoueront à régner par terreur. Le jour vient où ils auront à rendre compte des meurtres qu’ils administrent incessamment aux innocents congolais. Même dans l’au-delà où tu es, tu les jugeras. Que ton âme repose en paix !

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...