lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 10:59 10 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 10:59 10 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 10:59 10 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 10:59 10 h 59 min

l'info en continu

Covid-19: Le ministère du Plan prévoit une réponse contre la déstabilisation des finances publiques après la crise économique et financière causés par la pandémie

- Publicité-

Une réponse coordonnée et renforcée contre la déstabilisation des finances publiques, afin de prévenir une crise de la dette potentiellement dévastatrice et de remédier aux ravages économiques et financiers causés par la pandémie de la Covid-19, a été prévu par le ministère du Plan.

Selon une dépêche de l’ACP, cette résolution ressort d’une étude faite par ledit ministère pour planifier la reprise économique après la pandémie, présentée dans son rapport sur « l’impact sanitaire et socioéconomique de la Covid-19 en RDC ».

- Publicité-

Selon le rapport, il s’agit de réfléchir minutieusement à la prochaine phase du redressement et au rôle d’une action publique forte pour stimuler la demande et assurer des revenus de remplacements, ainsi que de promouvoir de nouveaux investissements. Cet effet permettra de renforcer la prospérité et la résilience tout en soutenant le potentiel de croissance à long terme et la trajectoire de développement durable.

Quant au soutien à la stabilité macroéconomique et à la relance économique, pendant et après cette crise pandémique, le document indique que malgré la situation économique de la République démocratique du Congo (RDC) qui fragilise le pays en raison notamment de la faible diversification de son tissu productif, le ministère du Plan, propose à cet axe, un ensemble de mesures budgétaires, monétaires et financières, de soutien aux secteurs productifs et aux infrastructures structurantes et industrialisantes.

Le même document ajoute que les principaux défis à relever sont entre autres, la mobilisation des ressources budgétaires et financières supplémentaires ; la protection de l’ensemble du tissu économique ; l’encadrement des secteurs productifs et la promotion des infrastructures structurantes et industrialisantes ainsi que la protection des emplois, surtout dans l’économie informelle qui contribue à plus de 70% des emplois créés par l’économie nationale.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

JM Kabund s’incline et approuve la candidature de P. Nseya au poste de 1er VP de l’Assemblée nationale

Destitué le 25 mai 2020 de son poste de premier vice-président de l’Assemblée nationale, à la suite d’une pétition initiée par le...

Le mini-sommet des Chefs d’Etat de la région des Grands-Lacs reporté sine die

Le mini-sommet des Chefs d’Etat de la région des Grands-Lacs qui devait se tenir dans la ville de Goma, chef-lieu de la...

Le PPRD s’insurge contre la diffusion d’un message de l’UDPS diffusé à la télévision publique

"Nous dénonçons cette mauvaise pente. Les communiqués du Premier Ministre, Chef du gouvernement, sont parfois censurés à la chaîne de télévision publique!...

Mis sur pied d’un cadre de concertation qui permettra de passer en revue toutes les situations du tourisme à Kinshasa

Le Ministre du Tourisme YVES BUNKULU ZOLA et Ministre provincial de l'environnement de Kinshasa, DIDIER TENGE TE LITO ont décidé de mettre...

Elysée Munembwe: « L’entrepreneuriat féminin est considéré comme l’un des leviers importants de la croissance économique »

« L’entrepreneuriat féminin  est considéré comme l’un des leviers importants de la croissance économique, au vu du nombre des femmes qui s’y adonnent.