l'info en continu

Kasaï: Mort d’un militaire angolais à Tshitundu, le gouverneur Dieudonné Pieme appelle au désescalade

- Publicité-

La mort d’un militaire angolais tué dans la localité de Tshitundu, à environ 150 Km de la ville de Tshikapa, près de Kandjaji, ce dimanche 05 juillet 2020 dans la matinée, au cours d’un accrochage avec les FARDC, ce qui n’a pas laissé indifferent le Gouverneur de province Dieudonné Pieme.

Ce dernier qui confirme l’information à la presse, attribue cet accrochage à la mauvaise gestion des contacts de proximité entre les forces congolaise et angolaise habituées à se côtoyer le long de la frontière.

- Publicité-

Il annonce par ailleurs que des contacts ont été établis avec les autorités angolaises de la province de Lunda Norte.

Le but de ces contacts est donc de régler à l’amiable l’incident de ce dimanche malgré la présence, dans le secteur, d’un bataillon de l’armée angolaise lourdement armé qui campe, en ce moment, près de la localité de Tshitundu, le lieu de l’incident.

Toutefois, Dieudonné Pieme dit avoir pris langue avec le responsable provincial de l’intérieur de Lunda Norte qui est, en même temps, commandant de la police.

Ce dernier a demandé la restitution du corps du militaire angolais.

Le gouverneur Dieudonné Pieme n’y oppose aucun refus mais souhaite qu’un procès verbal de l’incident soit établi et que les autorités angolaises reconnaissent l’incursion de leur armée en territoire de la RDC.

La population, qui vit déjà dans la psychose, a quitté les zones situées le long de la frontière pour se réfugier à l’intérieur des terres.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU