mardi, septembre 15, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 15 September 2020 à 11:00 11 h 00 min
DRC
319
Personnes en soins
Updated on 15 September 2020 à 11:00 11 h 00 min
DRC
9,807
Personnes guéries
Updated on 15 September 2020 à 11:00 11 h 00 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 15 September 2020 à 11:00 11 h 00 min

l'info en continu

Covid-19: Le Premier ministre lance la réflexion sur la levée de l’État d’urgence, mais sous certaines conditions

- Publicité-

La réflexion sur la levée de l’État d’urgence, mais sous certaines conditions a été au centre de la réunion tenue, le jeudi 02 juillet 2020, par le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba avec les membres du Comité multi sectoriel de la lutte contre la Covid-19 à la primature.

C’est ce qu’a indiqué le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, à la sortie de cette réunion.

- Publicité-

D’apres lui, il appartient donc au chef de l’État d’en décider.

La reunion a eu 3 points à l’ordre du jour, notamment l’examen de la situation épidémiologique qui a été brossé par le professeur Jean Jacques Muyembe et le vice-ministre de la Santé.

« Aujourd’hui, nous sommes à près de 7.179 cas déclarés, nous avons également 176 décès à travers la République », a relevé le gouverneur de la ville de Kinshasa qui a fait le compte rendu de la réunion.

À en croire ce dernier, les membres du Comité ont également évalué le déconfinement de la Gombe et ont constaté à cet effet, le non respect de gestes barrières imposés par le gouvernement ainsi que la négligence du port obligatoire de masques par plusieurs Kinois alors que le virus circule encore.

Le Comité, a-t-il poursuivi, a en outre, noté l’irresponsabilité de certaines chaînes de télévision qui font de l’intoxication, en soutenant que la maladie n’existe pas alors que les chiffres sont là.

Enfin, « les membres du comité, a-t-il dit, ont constaté que les responsables des structures n’organisent pas la distanciation sociale, ni des dispositifs de lavage des mains dans leurs structures, magasins, bureaux alors que ce sont des mesures édictées par l’État, indiquant que les contrevenants seront appréhendés par la police », rapporte l’ACP.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Très contradictoire, ils sont inquiets de la non observation des mesures barrières par la population juste pour nous maintenir dans cet état urgence pourtant la majorité des Congolais vivent au taux du jour. Ce qui est étonnant, eux même envoient la population se contaminer en manifestant puis la majorité des cas testés positifs ne sont en isolement si non je chercherai à sovoir si c’est dans quelles structures sanitaires les 7000 cas. Voilà pourquoi les gens doutent de tout.

Comments are closed.

EN CONTINU

Arrêt de travail à l’OGEFREM: Patient Sayiba remercie les agents pour leur soutien, mais les appelle à reprendre le service

Le directeur général de l'Ogefrem, toujours détenu au Parquet de Kinshasa - Gombe, a appelé ses agents et cadres à reprendre le...

Tshopo: le maire de Kisangani alerte sur un mouvement d’inciviques qui opèrent en mode ADF

Le maire de la ville de Kisangani a, dans une communication diffusée lundi 14 septembre 2020 à la RTNC sous station du...

RDC: Les agents de l’OGEFREM scellent leurs bureaux à travers le pays pour protester contre la détention de leur Directeur général

Les bureaux de l'Office de la gestion de fret multimodal (OGEFREM) ne pourront pas ouvrir ce mardi 15 septembre à travers le...

La RDC a dégagé une balance commerciale positive de plus d’un milliard six cent millions USD à la fin août 2020

Les données de la Banque Centrale du Congo, BCC, renseigne que la RDC a dégagé une balance commerciale positive de l’ordre de...

Une mission d’enquête du gouvernement sur les fonds alloués aux prisons

Le gouvernement central a diligenté une mission d'enquête pour élucider la manière dont les fonds alloués aux prisons sont gérés, a annoncé...