jeudi, mai 13, 2021
DRC
30,429
Personnes infectées
Updated on 13 May 2021 à 4:23 4 h 23 min
DRC
3,113
Personnes en soins
Updated on 13 May 2021 à 4:23 4 h 23 min
DRC
26,541
Personnes guéries
Updated on 13 May 2021 à 4:23 4 h 23 min
DRC
775
Personnes mortes
Updated on 13 May 2021 à 4:23 4 h 23 min

Présumées révélations sur Gertler: Afriland First Bank a saisi la justice parisienne contre Global Witness et PLAAF pour plusieurs crimes graves

- Publicité-

La société Afriland First Bank, domiciliée à Kinshasa en République démocratique du Congo, a saisi la justice française par une plainte pénale déposée au Procureur général de la République du tribunal judiciaire de Paris, contre la Plateforme française de Protection des Lanceurs d’alerte en Afrique, PLAAF et la société Global Witness.

PLAAF et Global Witness sont poursuivies pour « vol, abus de confiance, chantage, corruption privée, dénonciation calomnieuse, recel, violation du secret bancaire, faux et usage de faux et circonstances aggravantes de bande organisée ».

Ces infractions auraient été commises par ces deux organisations internationales et leurs collaborateurs dans leur enquête contre Dan Gertler sur des documents bancaires « volés et falsifiés » afin d’incriminer ce dernier.

Le milliardaire israélien, Dan Gertler, est indexé dans cette enquête pour avoir utilisé un réseau international de blanchiment d’argent pour tenter de se soustraire aux sanctions américaines et continuer à mener des affaires en RDC. 

Les conclusions du rapport suggèrent que Gertler, avec l’aide de mandataires, a relocalisé en RDC ses sociétés qui étaient basées dans des paradis fiscaux opaques.

Gertler et son réseau de mandataires ont ensuite ouvert des comptes bancaires dans les succursales congolaises d’Afriland First Bank, basée au Cameroun. De nouveaux noms ont progressivement fait leur apparition sur des registres des sociétés et comptes bancaires connectés à Gertler de manière subtile et diverse.

L’un de ces noms était notamment celui d’un individu impliqué dans une fraude à la TVA sur la taxe carbone qui a coûté 5 milliards d’euros à l’Union Européenne.

Il sied d’indiquer que Dan Gertler a été sanctionné par les États-Unis en 2017 pour des allégations selon lesquelles il aurait utilisé son amitié avec l’ancien président de la RDC, Joseph Kabila, pour conclure des accords d’exploitation minière.

Thierry Mfundu

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection