l'info en continu

Fin d’Ebola à l’Est de la RDC : l’Unicef se félicite de la réponse conjointe

- Publicité-

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) salue l’annonce du gouvernement de la RDC, relative à la fin de l’épidémie d’Ebola, à l’Est du pays, 23 mois après sa déclaration, en août 2018, au Nord-Kivu, au Sud-Kivu et en Ituri ainsi que la réponse conjointe.

Dans un communiqué parvenu à Politico.cd, l’UNICEF exprime, par contre, la nécessité de poursuivre des efforts accrus en réponse à la nouvelle épidémie d’Ebola dans la province de l’Equateur (nord-ouest de RDC).

- Publicité-

Cette épidémie d’Ebola est la deuxième la plus meurtrière au monde après celle de 2014-2016, vécue en Afrique de l’Ouest.

Cependant, elle reste la première dans une zone de conflit actif, tuant 2.287 personnes et en infectant 3.470, indique l’agence onusienne.

Durant cette crise épidémiologique, l’UNICEF dit avoir soutenu 3.812 centres de santé, en leur fournissant des services essentiels d’eau, d’hygiène et d’assainissement.

Les enfants représentaient environ 28% de tous les cas, contre environ 20% lors des précédentes épidémies, a-t-elle précisé.

L’UNICEF a aussi apporté un soutien psychosocial à plus de 16.000 enfants et contribué à informer plus de 37 millions de personnes dans tout le pays sur la maladie, en vue de sauver des vies.

« Notre expérience de la lutte contre l’épidémie, dans l’Est de la RDC, nous a montré que les partenariats stratégiques avec les communautés, les chefs religieux, les journalistes, les stations de radio et les organisations de la société civile ainsi que les financements généreux, sont essentiels pour contenir l’épidémie», a déclaré le représentant de l’UNICEF en RDC, Edouard Beigbeder.

À son avis, ces précieuses leçons aident dans les efforts actuels pour lutter contre la nouvelle épidémie d’Ebola dans la province de l’Equateur.

Merveilles Kiro

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU