mardi, septembre 15, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 15 September 2020 à 4:00 4 h 00 min
DRC
319
Personnes en soins
Updated on 15 September 2020 à 4:00 4 h 00 min
DRC
9,807
Personnes guéries
Updated on 15 September 2020 à 4:00 4 h 00 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 15 September 2020 à 4:00 4 h 00 min

l'info en continu

Le ministre du Portefeuille plaide pour la relance des activités de la SOKIMO

- Publicité-

Au cours de la 36e réunion du Conseil des ministres tenu le vendredi 19 juin, le ministre du Portefeuille a exposé sur la situation de l’entreprise SOKIMO.

Le ministre du Portefeuille a relevé que cette société n’a pas su améliorer le potentiel de ses activités minières et industrielles et ce, en dépit de la richesse de ses gisements des suites du manque d’un fonds de roulement conséquent.

- Publicité-

Pour rappel, la SOKIMO avait opté pour une politique d’affaires de joint-venture, mais elle est devenue de ce fait une entreprise dépendant totalement des retombées des contrats d’association conclus avec des sociétés à capitaux étrangers.

Ces contrats se sont soldés par un manque de dividendes pour
l’actionnaire unique qu’est l’État congolais.

Quant à la situation financière et des ressources humaines, elle se présente comme suit :

  • Situation des dettes : USD 114.835,099 de situation nette de dettes
    au 31 décembre 2017 ;
  • Les créances que détient SOKIMO SA sur l’Etat sont de USD 1.281.000 (au titre de créance certifiée) et USD 71.320.000 de créances non certifiées ;
  • Situation des ressources humaines : elle indique un effectif pléthorique ; plusieurs mois d’arriérés de salaires estimés à 80 mois ; un nombre important d’employés éligibles à la retraite ;
  • Situation juridique:
    Conseil d’Administration incomplet ;
    une Direction générale provisoire ; non-régularisation des titres de propriété du patrimoine foncier et immobilier de l’entreprise auprès de services étatiques compétents.

S’agissant des recommandations, le ministre a estimé que la solution
idéale envisageable passe par le regroupement des actifs (gisements) de la SOKIMO en trois catégories.

La première catégorie concerne les gisements de ZANI KODO, Watsa, et Nizi.

Un actif fera l’objet d’une introduction en bourse via un « véhicule financier » qu’est la firme AJN RESOURCES INC, de droit canadien, listée en bourse des valeurs canadiennes.

La deuxième catégorie portera sur des négociations en vue de trouver une solution en ce qui concerne les permis litigieux.

La troisième catégorie concerne les périmètres miniers libres sur lesquels la Société BARRICK, qui est en partenariat avec SOKIMO, peut
mener des recherches pour la détermination de certification de réserve.

En conclusion, le ministre de portefeuille sollicite du gouvernement l’avis
pour lister un actif en bourse via le « véhicule financier » AJN
RESOURCES » en vue de mobiliser du cash flow susceptible d’aider la
SOKIMO à parfaire la recherche et éventuellement commencer la production dans KIBALI SUD.

Après débats et délibérations, le dossier a été envoyé pour concertation auprès du président de la République et du Premier ministre avant la
décision finale du Conseil des ministres.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

La sécurité de la diaspora chinoise en RDC au centre de l’échange entre Gilbert Kankonde et Zhu jing

Le vice-Premier ministre en charge de l'Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Gilbert Kankonde Malamba, a reçu, lundi 14 septembre 2020 dans son...

Visite de JM Kabund aux victimes des attaques des criminels du centre de santé d’État Tordeur à Kisenso

Le député national élu du Mont Amba, Jean Marc Kabund, a rendu visite au personnel soignant et aux malades du centre de...

La sécurité du Palais du peuple évoquée à la Primature

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a tenu, lundi 14 septembre 2020 à la Primature, une séance de travail  consacrée à faire...

RDC : la police arrête 8 Chinois en situation irrégulière à Mambasa

La Police nationale congolaise (PNC), à travers son département de lutte contre la criminalité économique et financière (LCEF), a arrêté 8 Chinois...

RDC : Une séance de travail tripartite entre le Premier Ministre et les présidents de deux chambres du Parlement

Une séance de travail tripartite s'est tenue, ce lundi 14 septembre 2020, au bureau du Parlement entre le Premier Ministre, Sylvestre Ilunga...