lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min

l'info en continu

Assemblée nationale: Une question écrite adressée à la ministre de la Fonction publique sur l’état des lieux du processus de la réforme de l’Administration publique

- Publicité-

Une question écrite a été adressée, jeudi 18 juin 2020, à la ministre de la Fonction publique, Yollande Ebongo sur l’état des lieux du processus de la réforme de l’Administration publique.

Une initiative du député national, Belly Mampa Mbembila, élu de Kasangulu.

- Publicité-

Dans sa correspondance dont une copie est parvenue à Politico.cd, cet élu dit constater un disfonctionnement, surtout dans les services publics provinciaux et observe que la situation n’a pas évolué et les avancées sont insignifiantes au regard des objectifs assignés par la reforme de l’Administration publique engagée depuis plus de 15 ans en République Démocratique du Congo.

« Il s’observe un disfonctionnement, surtout dans les services publics provinciaux où il intervient des criantes interférences, collusions ou empiètements des compétences provinciales par les divisions des ministères nationaux ; les confusions sur les intitulés des grades et qualifications des fonctions ; la non observation des règles de bonne gouvernance », peut-on lire dans cette correspondance de M.Mampa.

Pour ce, ce député national issu du MPCR, parti cher à JC Mvuemba, exige à Yolande Ebongo de la Fonction Publique d’éclairer sa lanterne sur les causes du blocage de l’aboutissement du processus de la réforme et le non ressenti de sa matérialisation.

Belly Mampa pose également plusieurs questions dont il attend des explications comme, notamment :

  • Le mode et système d’organisation, de fonctionnement et de gestion des Administrations du Pouvoir central, des Provinces et des Entités Territoriales Décentralisées ;
  • des résultats concrets de différents diagnostics posés au début de la Réforme ;
  • de l’état des lieux de la réponse aux revendications légitimes exprimées par les fonctionnaires de l’État avant la mise en marche du processus de la Reforme ;
  • de l’appréciation, l’évolution de la qualité de vie et des conditions du travail des agents fonctionnaires de l’Etat y compris ceux qui sont commis aux Administrations des chambres parlementaires ;
  • la qualité, l’efficacité, la pertinence de choix, des décisions et options des politiques de la réforme.

Il sied de rappeler que récemment la ministre de la Fonction publique a échangé avec une délégation de la Banque mondiale conduite par Chadi Boub Habib, économiste en chef et coordonateur du programme de croissance, équitable, finance et institution, sur l’état d’avancement des activités du Projet de rajeunissement et de reforme de l’Administration publique (PRRAP).

Les deux parties ont passé en revue la mise en œuvre du PTBA 2019, l’appui de la préparation et la validité du PTBA 2020 ainsi que son cadre d’intervention consécutive à la tenue notamment du comité de pilotage, dans le but de faciliter la concertation entre les partenaires de la reforme de l’Administration publique.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

Le mini-sommet des Chefs d’Etat de la région des Grands-Lacs reporté sine die

Le mini-sommet des Chefs d’Etat de la région des Grands-Lacs qui devait se tenir dans la ville de Goma, chef-lieu de la...

Le PPRD s’insurge contre la diffusion d’un message de l’UDPS diffusé à la télévision publique

"Nous dénonçons cette mauvaise pente. Les communiqués du Premier Ministre, Chef du gouvernement, sont parfois censurés à la chaîne de télévision publique!...

Mis sur pied d’un cadre de concertation qui permettra de passer en revue toutes les situations du tourisme à Kinshasa

Le Ministre du Tourisme YVES BUNKULU ZOLA et Ministre provincial de l'environnement de Kinshasa, DIDIER TENGE TE LITO ont décidé de mettre...

Elysée Munembwe: « L’entrepreneuriat féminin est considéré comme l’un des leviers importants de la croissance économique »

« L’entrepreneuriat féminin  est considéré comme l’un des leviers importants de la croissance économique, au vu du nombre des femmes qui s’y adonnent.

RDC: Les dessous de querelles autour des mises en place à l’OGEFREM

Plusieurs agents, cadres et hauts cadres de l’OGEFREM ont apporté leur soutien aux nouvelles mises en place effectuées par le Directeur général...