l'info en continu

Procès 100 jours: début des plaidoiries

- Publicité-

Devant le Tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe siégeant en audience foraine, jeudi 11 juin 2020 à la prison centrale de Makala, Me Nkashama Oscar se constitue également, dès l’entame, en « partie civile » en tant que « citoyen congolais ».

« l’Etat n’est pas la République », dit – il dans son argumentaire.

- Publicité-

Les avocats de l’État s’y opposent. Ils estiment qu’il est « manipulé ».

Le tribunal juge cette constitution « irrecevable » et lui rappelle que ne peut se constituer partie civile au procès que la victime directe de l’infraction.

La défense de Vital Kamerhe verse, séance tenante, au dossier un « CD » du discours du Chef de l’État, Félix Tshisekedi Tshilombo et parle d’un procès de ruse.

« Procès de ruse », sur demande du procureur général, l’avocat de Vital Kamerhe retire ses propos.

Et le juge Bakenge appelle au début des plaidoiries.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU