mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 13:02 13 h 02 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 13:02 13 h 02 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 13:02 13 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 13:02 13 h 02 min

l'info en continu

Delly Sesanga: « La dissolution et la liquidation des structures devenues obsolètes doit être la règle, la dissolution du CNSA s’impose »

- Publicité-

Dans une correspondance du 8 juin 2020 adressée à la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda, le député national Delly Sesanga Hipungu Dja Kasseng a déposé la proposition de loi organique portant abrogation de la loi organique n°18/023 du 13 novembre 2018 portant institution, organisation et fonctionnement du Conseil national de suivi de l’Accord et du processus électoral, au motif qu’il est devenu « obsolète ».

L’élu de Luiza, dans la province du Kasaï Central, inscrit son initiative dans la réduction du train de vie de l’ état et de la rationalisation du fonctionnement de l’État. 

- Publicité-

« Dans le cadre de la réduction du train de vie de l’État et de la rationalisation du fonctionnement de l’État, la dissolution et la liquidation des structures devenues obsolètes doit être la règle », indique le président du parti politique Envol.

Delly Sesanga Hipungu Dja Kasseng explique que cette institution était budgétisée en 2020 à 1 000 000 00 CDF, mais exécuté à 207% au premier trimestre.

« Le CNSA pourrait représenter, en glissement annuel pour l’exercice 2020, à plus ou moins 2 000 000 000 CDF, » souligne-t-il dans sa correspondance.

Delly Sesanga estime, en outre, que son initiative permettra de faire l’économie des ressources allouées au fonctionnement du CNSA.

« Né d’un accord falsifié, le CNSA n’a plus sa raison d’être ni aujourd’hui ni demain. C’est un vestige du passé qui participe à la confusion des rôles dans la gestion de l’État. Il revient au Parlement de prendre ses responsabilités pour entamer le processus de sa dissolution », insiste-t-il.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Moi, je pense que la RDC ne comprend pas le francais, car le CNSA a une definion ou une signification qui n’existe plus pour le moment pendant que nous a
    Il faut avons deja un president elu et en fonction . c’est comme si Felix , le president de la republique continue juste le theatre de celui qu’on appelle le Rais.

    Nous devons vraiment etre capable et savoir ce qu’on fait pour les congolais. Si on fait la comtabilite de ce que prend le CNSA, on trouvera que on ne pourrait pas faire souffrire le peuple avec le confinement a cause des financement insuffisants pour le pays.

    Le pays a de l’argent et mettons nous au travail svp.

Comments are closed.

EN CONTINU

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...

RDC-UNPC : Jolino Makelele n’a pas exigé 40% de fonds octroyés par la Fondation Denise Nyakeru pour le congrès

Le Ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, est sorti de son silence pour éclairer l'opinion suite aux rumeurs qui ont...

Célestin Musao : « L’Assemblée est sur mille et un fronts, on ne peut réduire le travail aux plénières »

Le rapporteur de l'Assemblée nationale, Célestin Musao, fustige le comportement de certaines personnes qui pensent que le travail d'un élu national au...

SADC : la RDC et le Malawi élus président et vice-président du RPMLOC du Forum parlementaire

La République démocratique du Congo (RDC) et le Malawi ont été élus respectivement président et vice-président du Comité parlementaire régional de surveillance...