mardi, juillet 7, 2020
DRC
7,432
Personnes infectées
Updated on 7 July 2020 à 16:31 16 h 31 min
DRC
4,024
Personnes en soins
Updated on 7 July 2020 à 16:31 16 h 31 min
DRC
3,226
Personnes guéries
Updated on 7 July 2020 à 16:31 16 h 31 min
DRC
182
Personnes mortes
Updated on 7 July 2020 à 16:31 16 h 31 min
publicité

l'info en continu

Cour constitutionnelle : le PGR Jean- Paul Mukolo Kokesha a prêté serment devant le Félix Tshisekedi

Jean- Paul Mukolo Kokesha, Procureur général près la Cour Constitutionnelle, a prêté serment, mardi 2 juin 2020 à Kinshasa, devant le président Félix Tshisekedi et les speakers de l’Assemblée nationale et du Sénat au Palais du peuple, conformément à la Constitution et à la loi portant organisation de la magistrature.

- Publicité-

Nommé par ordonnance présidentielle du 7 février 2020, le Procureur général Jean Paul Mukolo, 60 ans, est né à Tshikapa, dans la province du Kasaï Central.

Ancien Avocat général de la République, il était aussi Procureur général de la République près le Tribunal de grande instance du Bandundu, après avoir longtemps travaillé au sein de la magistrature.

Circonscrivant la prestation de serment du Procureur général près la Cour constitutionnelle, Nicole Bwatshia, conseillère principale du Chef de l’État au Collège administratif et juridique, a indiqué que cette cérémonie trouve son fondement dans les raisons suivantes :

-Premièrement, elle a eu lieu en presence du président de la République et sous sa présidence en sa double qualité de Magistrat suprême et Représentant de la Nation en vertu de l’article 69, in fine de la Constitution, telle que modifiée à ce jour par la Loi n 11/002 du 20 juin 2011 qui dispose que  » le Président de la République assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics et des institutions ainsi que la continuité de l’État. Il est le Garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire, de la souveraineté nationale et du respect des traités et accords internationaux ».

  • Deuxièmement, parce qu’elle concerne au premier chef le peuple congolais au nom de qui la justice est rendue sur l’ensemble du territoire national, conformément à l’article 149, alinéa 3 de la Constitution telle que modifiée à ce jour.
  • tertio, elle est la matérialisation de la réforme de la justice congolaise voulue et réclamée par le peuple congolais.

Le 19 février 2020, 6 nouveaux chefs de corps et d’offices judiciaires, nommés le 7 février 2020 par le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et celui nommé par son prédécesseur Joseph Kabila, le 3 juillet 2018, avaient prêté serment au Palais de la nation, conformément à la Constitution.

Merveilles Kiro

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

EN CONTINU

Ambassadeur JM Châtaignier (UE) : « Le départ brutal de la MONUSCO pourrait avoir des conséquences catastrophiques »

L'ambassadeur de l'Union Européenne en RDC, Jean Marc Châtaignier, affirme que "le depart brutal de la MONUSCO pourrait avoir des conséquences catastrophiques".

Covid-19 en RDC : 119 nouveaux cas détectés

Depuis mercredi dernier, le bulletin de la riposte à la pandémie de la Covid-19 enregistrait plus de cas guéris que des cas...

RDC – Covid-19 : Visite du ministre de la santé Eteni Longondo aux Cliniques Universitaire de Lubumbashi

Le Ministre de la Santé Eteni Longondo, a effectué ce lundi 6 juillet une visite aux cliniques Universitaires de Lubumbashi, situé sur...

Dossier Bukanga Lonzo, Transco, etc.: Matata Ponyo dément toute implication aux fonds d’investissements et responsabilise les « ministères sectoriels » (Mise au point)

« Le Premier ministre honoraire n’a eu à gérer, depuis la Primature, des fonds destinés aux différents projets d’investissements. Donc, aucun fonds destiné...

La RDC n’est pas sur la liste des pays dont les ressortissants sont autorisés à entrer dans l’espace Schengen à compter du 1er juillet

La RDC comme beaucoup des pays, n'est pas reprise sur la liste des pays dont les ressortissants sont autorisés à entrer dans...