mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min

l'info en continu

Assemblée nationale : l’UNC prêt à prendre le poste de premier vice-président si l’UDPS se désiste

- Publicité-

L’Union pour la nation congolaise (UNC) s’est dit prête, vendredi 29 mai 2020, à proposer un candidat au poste de premier vice-président de l’Assemblée nationale si l’UDPS refuse de présenter un candidat.

Selon le président de la commission PAJ de l’Assemblée nationale, Lucain Kasonso, « si l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) refuse de présenter un candidat au poste de premier vice-président de l’Assemblée nationale après la déchéance de Jean-Marc Kabund et que ses partenaires de la coalition CACH – comme l’UNC ou leurs alliés – présentaient une candidature convaincante, la plénière de la Chambre basse du Parlement se prononcera en fonction de cette candidature »i.

- Publicité-

« Le poste de premier vice-président de l’Assemblée nationale revient bel et bien à la coalition Cap pour le changement (CACH), » a réaffirmé Lucain Kasongo à Radio Okapi.

Il a ajouté que  » l’Union pour la démocratie et le progrès social est dans son plein droit de refuser la présentation d’une autre candidature et, même, de procéder à la saisine de la justice si elle se sent lésée par une décision de la plénière de l’Assemblée nationale, destituant M. Kabund« .

Dans une déclaration publiée jeudi 28 mai 2020 à Kinshasa, la présidence de l’UDPS considère qu’il est inopportun de désigner un autre candidat parmi les députés nationaux élus sur sa liste, en remplacement de Jean-Marc Kabund-a-Kabund au poste de 1er vice-président de l’Assemblée nationale.

L’UDPS a prévenu que « tout député national élu sur sa liste, qui violerait la résolution susmentionnée, sera considéré comme ayant délibérément quitté le parti et, de ce fait, sera sanctionné conformément aux dispositions pertinentes de la constitution de la RDC, des statuts et du Règlement intérieur du parti« .

JM Kabund a été destitué à la suite d’une pétition du député MLC Jean-Jacques Mamba sur ses allégations à propos de 7 millions USD pour l’organisation du Congrès du parlement.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

L’Égypte va soutenir la RDC pour le projet de navigabilité du fleuve Congo de Boma à Kinshasa

Les domaines de coopération bilatérale entre la RDC et l’Égypte ont meublé les échanges que le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a eu...

Bunia : La haute cour militaire annonce l’ouverture des audiences publiques en appel de l’affaire Didier Boyoko

Le colonel magistrat Mukendi Tshidiamanga, président de cette instance supérieure de la justice militaire, l'a annoncé hier mardi 29 septembre 2020, à...

Coalition Lamuka : la passation des pouvoirs entre A. Muzito et M. Fayulu aura lieu ce jeudi

Plusieurs fois reportée, la passation des pouvoirs entre le Coordonnateur sortant de Lamuka, Adolphe MUZITO et le Coordonnateur entrant, le Président Martin...

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...