l'info en continu

Autopsie sur le juge Raphaël Yanyi: le rapport des médecins légistes pourra être remis au PG près la cour d’appel de la Gombe ce samedi

- Publicité-

L’équipe de médecins légistes pourra remettre le rapport de l’autopsie du juge président Raphaël Yanyi du procès de 100 jours au procureur général près la cour d’appel de la Gombe ce samedi 30 mai.

Selon Radio Okapi qui rapporte l’information, l’autopsie pratiquée ce vendredi 29 mai sur le corps du juge décédé Raphaël Yanyi a pris fin dans la soirée et tous les hauts magistrats étaient en réunion avec leur hiérarchie au soir de cette autopsie.

- Publicité-

Selon les sources judiciaires, tout sera révélé après lecture du rapport fait à la suite de la réquisition du procureur.

Conduite par un Général d’armée, l’équipe des médecins en charge du corps du juge Raphaël Yanyi s’est activé pour faire l’autopsie à la morgue de l’hôpital militaire de camp militaire Kokolo, a appris POLITICO.CD dans la journée.

Le Parquet de Grande Instance de Kinshasa Gombe a demandé en « urgence » au médecin légiste de l’hôpital général de référence de Kinshasa de procéder à l’autopsie du corps du juge Raphaël Yanyi. 

« Examiner le corps du feu Raphaël Yanyi Ovungu conservé actuellement à  la morgue de l’hôpital  Général militaire du camp Kokolo et nous déterminer les causes de son décès« , a écrit l’officier du ministère public Émile Ndjale. Il a également exigé au directeur de l’hôpital  Général militaire du camp Kokolo de « veiller », à ce que le « corps ne soit pas manipulé par des mains inexpertes jusqu’à l’exécution du devoir de requis ».

Cette initiative fait partie d’une information judiciaire qui a été ouverte à la suite du décès mystérieux du juge congolais. Le juge président du procès sur le programme des 100 jours du Chef de l’Etat, impliquant Vital Kamerhe et consorts dans le détournement des deniers publics, est mort d’un arrêt cardiaque mercredi dernier.

Sa famille et plusieurs personnalités ont réclamé cette autopsie. Selon nos informations, les autorités judiciaires congolaises se sont engagées à communiquer publiquement des résultats de cette autopsie.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU