jeudi, octobre 1, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 1 October 2020 à 3:03 3 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 1 October 2020 à 3:03 3 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 1 October 2020 à 3:03 3 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 1 October 2020 à 3:03 3 h 03 min

l'info en continu

Beni: la Véranda Mutsanga a paralysé toutes les activités, exige le départ du maire et du commandant ville/PNC

- Publicité-

Les activités socio-économiques restent paralysées depuis la matinée de mercredi 27 mai 2020 dans certains quartiers commerciaux de la ville de Beni. au Nord-Kivu.

Les jeunes membres de la Véranda Mutsanga exigent le départ des autorités locales jugées incompétentes pour stopper l’insécurité récurrente dans la ville, depuis bientôt 2 semaines .

- Publicité-

Dès les premières heures de la matinée, des barricades ont été placées sur les principales artères de la ville, paralysant les activités socio-économiques dans le centre commercial de Matonge et dans les autres quartiers. Les portes des maisons de commerce sont hermétiquement fermées.

Cette série de journées « ville morte » iront jusqu’au départ des autorités visées par ces manifestations, a confié un militant de la Véranda Mutsanga à Icikivu.com dans la rue.

<>, a-t-il indiqué.

Outre cette revendication, le groupe de pression accuse ces autorités d’avoir ordonné à l’un de ses gardes du corps de tirer à bout portant sur un militant de la LUCHA/Beni, lors d’une manifestation anti-criminalité urbaine organisée à Beni, jeudi 21 mai 2020.

Dès la manifestation lancée, la police s’est déployée pour maintenir l’ordre public sur l’ensemble de la ville de Beni.

Elle a opéré, dans les rangs des manifestants, des attestations.

Des habitants de la ville les ont qualifiées d' »arbitraires », estimant la plupart des personnes appréhendées étaient de passage sur les voies publiques.

<< Nous déplorons cette attitude de la police qui arrête finalement tout le monde. Des gens sont arrêtés sans savoir pourquoi. La plupart, ce sont ceux qui se rendent en ville qui sont interpellés, confondus aux manifestants. Nous dénonçons cela et exigeons leur libération sans condition car, monsieur le journaliste il est inadmissible que pareil comportement soit toléré>>, exhotent-ils

Pour le moment, la situation reste perturbée partout dans la ville et les activités demeurent paralysées.

Beni/Azarias Mokonzi Icikivu. com

- Publicité -

EN CONTINU

RDC : « Nous importons pour 1 milliard, 2 milliards de dollars l’an, soit presque le tiers de notre budget, le produit qui nous...

Le ministre de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya, est arrivé mercredi 30 septembre 2020 à Gemena, dans la province du Sud Ubangi, dans...

RDC : baisse des violations des droits de l’homme en août 2020 (BCNUDH)

Le Bureau Conjoint des Nations Unies aux droits de l'homme (BCNUDH) a documenté 669 violations des droits de l'homme sur tout le...

RDC : la Monusco exprime son soutien à l’appel du président Tshisekedi à l’ONU

La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco) a exprimé son soutien à l'appel lancé, mardi 22 septembre 2020,...

L’Égypte va soutenir la RDC pour le projet de navigabilité du fleuve Congo de Boma à Kinshasa

Les domaines de coopération bilatérale entre la RDC et l’Égypte ont meublé les échanges que le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a eu...

L’Égypte va soutenir la RDC pour le projet de navigabilité du fleuve Congo de Boma à Kinshasa

Les domaines de coopération bilatérale entre la RDC et l’Égypte ont meublé les échanges que le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a eu...