PUBLICITÉ

RDC: L’Assemblée nationale se penche sur le sort de Jean-Marc Kabund

Isoloirs, micros et invitation exceptionnelle à tous les députés. L’assemblée nationale a planté le décor pour analyser la pétition de déchéance de son premier vice-président, Jean-Marc Kabund, ce lundi 25 mai 2020.

La pétition contre Jean-Marc Kabund, leader de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), va être traitée dans les prochaines heures à l’Assemblée nationale, apprend POLITICO.CD. Le Bureau de la chambre basse du Parlement congolais a envoyé des invitations « exceptionnellement » à tous les députés pour prendre part à cette plénière. A l’Hémicycle, le décor est planté. Des isoloirs pour le vote sont déjà aménagés dans la salle.

- Publicité-

Jean-Marc Kabund est visé par une pétition pour sa déchéance lancée par le député Jean-Jacques Mamba. Ce député de l’opposition a été arrêté samedi, placé en liberté provisoire.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

1 COMMENTAIRE

  1. Jean-Marc Kabundu ne sera pas destitué. Il s’agit d’une stratégie FCC pour l’affaiblir et rappeler ceci au CASH, particulièrement à l’UDPS : << il faut bien respecter nos accords, car nous sentons une sorte ou une volonté de déviation de la part de l'UDPS. Voila que vous alliez tomber et que nous vous sauvons par notre force numérique. Ne nous ignorez jamais sous peine de disparaitre sur la scène politique"". Tel est le message que les FCC ont voulu ou veulent envoyer 'a l'UDPS. Il n'y aura rien qui va se produire contre Kabund, les FCC ayant peur d'etre fragilisés si l'UDPS abandonnait leur chef.

Comments are closed.

EN CONTINU