Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
3,070
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 12:26 12 h 26 min
DRC
2,550
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 12:26 12 h 26 min
DRC
448
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 12:26 12 h 26 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 12:26 12 h 26 min

RDC: Des députés sont disposés à témoigner que Simon Mpiana a bel et bien signé la pétition

Dans un communiqué lu ce samedi devant la presse au Palais du peuple à Kinshasa, les présidents des groupes parlementaires et les présidents des commissions permanentes de l’Assemblée nationale contestent l’arrestation du député Jean-Jacques Mamba, affirmant que la plainte du député Simon Mpiana n’a pas lieu.

Ainsi, dans ce communiqué parvenu à POLITICO.CD, ces élus affirment que députés sont prêts à contredire le député Mpiana de l’UNC, qui affirme qu’il n’a jamais signé cette pétition.

« Il est regrettable que le Parquet général près la Cour de Cassation ait qualifié ce fait d’infraction flagrante sur la seule déclaration du plaignant l’Honorable Mpiana Ntumba Simon alors qu’il existe des députés signataires comme lui de ladite pétition qui sont disposés à témoigner et à contredire ses allégations », dit les ces élus dans leur communiqué.

Ces députés exigent par ailleurs la libération de Jean-Jacques Mamba. « Cette arrestation constitue une humiliation pour notre Chambre et constitue une violation de manière intentionnelle les droits garantis au les articles 107 de la Constitution et 101 du l’Assemblée nationale« , dénoncent-ils.

Le député du MLC, à l’origine d’une pétition contre Jean-Marc Kabund, premier vice-président de l’Assemblée nationale et leader du parti du président Félix Tshisekedi, a en effet été arrêté tôt ce matin à Kinshasa à son domicile. La justice congolaise n’a pas encore fournie d’explication à la suite de cette arrestation, alors que la loi congolaise exige une autorisation de la Chambre basse avant toute arrestation d’une député, sauf en cas de « flagrance ».

Dans une lettre publiée également ce matin, le député Simon Mpiana confirme avoir porté une deuxième plainte contre le député Mamba.  » Je maintiens ma plainte et la bataille juridique sera rude (…)Je saisi une fois de plus le parquet pour Imputation dommageable et diffamation. Je ne répondrai jamais à une quelconque négociation étant donné que l’affaire est entre les mains de la justice« , a-t-il insisté.

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...