PUBLICITÉ

RDC: la 5e demande de liberté provisoire de Kamerhe rejetée

Pour la 5e fois consécutive, le Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat, Vital Kamerhe, a vu sa demande de mise en liberté provisoire rejetée.

Reunie ce lundi 18 mai 2020, la chambre du conseil de la cour d’appel de Kinshasa Gombe a rejete à nouveau la demande de remise en liberté provisoire introduite par les avocats de Vital Kamerhe.

- Publicité-

C’est l’information livrée à la presse par l’un de des avocats Maître John Kaboto.

La cour d’Appel de Kinshasa/Gombe siégeant, le vendredi 15 mai dernier en chambre du conseil au second degré sur la demande de mise en liberté provisoire de Vital Kamerhe et Samih Jammal avait pris l’affaire en délibéré.

Il devra donc attendre à la prison centrale de Makala sa prochaine comparution à l’audience foraine qui se tiendra le 25 mai prochain afin de permettre à ses avocats d’entrer en possession des dossiers liés à cette affaire.

L’homme d’affaires libanais Samih Jammal gravement malade a lui aussi vu sa demande rejetée par la chambre du conseil.

Thierry Mfundu

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU