mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min

l'info en continu

Crise à L’UDPS : Le ministère de l’intérieur donne raison à Victor Wakwenda, président suspendu du CDP

- Publicité-

Le ministère de l’intérieur à travers une correspondance adressée au président de la Convention Démocratique du Parti (CDP) Victor WAKWENDA BUKASA, juge le Directoire comme seul organe habilité à réglementer le parti.

Il donne ainsi raison à Victor Wakwenda et reconnaît le rôle de cet organe du Parti UDPS Tshisekedi dans la mise en place du Directoire du Parti en sigle (DP) habilité désormais à réglementer le parti conformément aux dispositions de l’article 17 de la loi numéro 04/002 du 15 mars 2004 portant organisation et fonctionnement des partis politiques ainsi qu’aux statuts du Parti.

- Publicité-

Sur ce, le ministère de l’intérieur confirme par sa correspondance du 13 Mai 2020 le bien fondé de la démarche de la CDP qui milite et réclame haut et fort le respect des textes de l’UDPS et l’installation du Directoire du parti pour assurer la bonne marche de ce parti.

Le processus du retour à l’unité à l’Udps peut ainsi être lancé

C’est depuis le 22 janvier 2019 que Félix Tshisekedi alors Président de l’UDPS, avait signé un mandat spécial, confiant à Jean-Marc Kabund, alors secrétaire général, « toutes les prérogatives reconnues au Président du parti jusqu’à la fin de son indisponibilité ».

Kabund avait, par la suite, désigné Augustin Kabuya pour le remplacer au poste de secrétaire général. Ce remaniement suscite jusqu’à présent  des remous au sein du parti. Plusieurs cadres dont la majorité des membres du « Collectif sauvons l’UDPS » avaient dénoncé la violation des statuts du parti, à l’instar de l’ancien secrétaire général de l’UDPS Jacquemin Shabani et le député national Paul Tshilumbu.

Thierry Mfundu

- Publicité -

2 Commentaires

  1. Je pense que le président n’avait pas consulte le statut du parti pour faire cs modification ou nominations. Felix a voulu conserve son fauteuil du président du parti après son passage a la cite de l’union africaine.

    Le président AI et tout son comité doivent démissionner et suivre ce que dit le statut pour en fin être capable de convaincre tout le monde dans le parti. Et le parti a besoin des recrutements, il faut aussi recruter les tètes bien faites dans l’Udps qui se voit incapable d’avancer malgré qu’ils sont au pouvoir.

  2. Qui a fait de Wakwenda président de la CD. Le président de cet organe ne se désigne. Il est désigné par les ministres et mandataires du parti, la ligue de jeunes ligue de femmes etc. Quand est ce qu’il a réuni tous gens pour son élection. Donc Wakwenda est un usurpateur aussi.

Comments are closed.

EN CONTINU

L’Égypte va soutenir la RDC pour le projet de navigabilité du fleuve Congo de Boma à Kinshasa

Les domaines de coopération bilatérale entre la RDC et l’Égypte ont meublé les échanges que le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a eu...

Bunia : La haute cour militaire annonce l’ouverture des audiences publiques en appel de l’affaire Didier Boyoko

Le colonel magistrat Mukendi Tshidiamanga, président de cette instance supérieure de la justice militaire, l'a annoncé hier mardi 29 septembre 2020, à...

Coalition Lamuka : la passation des pouvoirs entre A. Muzito et M. Fayulu aura lieu ce jeudi

Plusieurs fois reportée, la passation des pouvoirs entre le Coordonnateur sortant de Lamuka, Adolphe MUZITO et le Coordonnateur entrant, le Président Martin...

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...