Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
3,070
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 18:27 18 h 27 min
DRC
2,550
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 18:27 18 h 27 min
DRC
448
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 18:27 18 h 27 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 18:27 18 h 27 min

Assemblee nationale: les assistants parlementaires dénoncent 6 mois d’arriérés de leur prime

Les assistants parlementaires de l’Assemblée nationale dénoncent le mauvais traitement auquel ils sont soumis. Ils comptent 6 mois d’arriérés de leur prime étalé comme suit:

 » Février, mars, avril, mai 2019, l’extraordinaire de la session inaugurale 2019 et mars, avril 2020. Cette situation injustifiée et non comprise affecte les conditions de vie sociale de vos assistants que nous sommes« , se plaignent-ils dans leur lettre de doléances.

Ils demandent l’implication des députés nationaux pour la résolution des mauvais traitements leur infligés.

Ils fustigent aussi le fait que plusieurs d’entre eux viennent de l’intérieur du pays et éprouvent des difficultés énormes pour répondre aux besoins de leurs menages.

Se comparant à leurs collègues du Sénat qui semblent mieux lotis, ces assistants parlementaires affirment n’avoir aucune pièce de service, d’avoir une prime mensuelle toujours tardive et incertaine, dont le montant ne cesse de diminuer chaque mois.

Ils regrettent aussi que, jusqu’à ce jour, ils ne sont pas toujours nommés, selon la loi.

D’où, leur appel à l’implication des députés nationaux pour que leur situation trouve des solutions idoines, étant donné que leurs différentes correspondances au bureau de l’Assemblée nationale sont restées lettres mortes.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...