Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

samedi, juin 6, 2020
DRC
3,878
Personnes infectées
Updated on 6 June 2020 à 22:34 22 h 34 min
DRC
3,259
Personnes en soins
Updated on 6 June 2020 à 22:34 22 h 34 min
DRC
537
Personnes guéries
Updated on 6 June 2020 à 22:34 22 h 34 min
DRC
82
Personnes mortes
Updated on 6 June 2020 à 22:34 22 h 34 min

l'info en continu

Covid-19: le président de la République va inspecter la prise en charge des patients à l’hôpital du cinquantenaire

Le président de la République Félix Tshisekedi se rendra demain jeudi 07 mai 2020 à l’hôpital du cinquantenaire dans la commune de Kasa-Vubu.

- Publicité-

Sur place, il va inspecter la prise en charge des patients Covid-19 internés dans cet hôpital fruit de partenariat public-privé.

Au cours de cette inspection du chef de l’Etat, nous apprenons que l’hôpital du Cinquantenaire va libérer également 7 (sept) patients déclarés guéris.

Pourquoi cette inspection impromptue chef de l’Etat ?

Tout est parti d’une vidéo a fuité le lundi 04 mai sur les réseaux sociaux où des patients atteints du Coronavirus se plaignent de la mauvaise prise en charge à l’hôpital du Cinquantenaire à Kinshasa.

Il s’agit d’un des hôpitaux privés choisis par les autorités pour y faire soigner des malades.

« Nous avons fait plus de 32 jours ici. On n’est toujours pas libéré. On nous mélange avec d’autres malades et nos tests n’arrivent toujours pas « , affirme une dame face à la caméra.

Les autorités de cet hôpital issu d’un partenariat public-privé n’ont pas voulu réagir.

« Nous vous prions de passer demain dans la journée à l’hôpital. Nous répondrons alors à toutes vos préoccupations », lance un dirigeant.

Toutefois, plusieurs sources, parmi des médecins de l’Hôpital du Cinquantenaire ont confirmé les faits allégués par ces patients en bonne évolution.

D’autant plus que cette vidéo n’est pas la première issue des centres d’internement des patients de Covid-19.

Le mois dernier, plusieurs avaient même quitté de force leurs quarantaines, avant de revenir à l’issue des négociations.

Mais un médecin du Cinquantenaire qui s’est confié à POLITICO.CD.

« Il y a des vérités que vous devriez savoir. D’abord, la procédure. Quand un patient termine ses douze jours de traitement, on lui fait passer un premier test. Et si celui est négatif, on doit le placer dans un autre compartiment à l’étage, où un deuxième test lui est administré. Et si ce deuxième test est négatif, alors il et certifié guéri et libéré « , a expliqué le médecin qui a requis l’anonymat.

« Cependant, il y a un couac. 26 patients sont bloqués. Ils attendent les résultats de leurs premiers tests depuis 12 jours. L’INRB ne nous a toujours pas communiqué les résultats. Face à cette situation, nous ne pouvons pas les sortir et les placer dans le compartiment supérieur, d’autant plus qu’on ignore s’ils sont guéris ou pas « , a-t-il ajouté.

Il sied de noter que l’Hôpital du Cinquantenaire n’est pas le seul à connaître des soucis. Aux Cliniques Universitaires de Kinshasa, les médecins qui exercent dans la cellule de riposte contre le Covid-19 menacent d’aller en grève. Ils se disent impayés. Comme eux, une équipe envoyée en province, notamment à Matadi, a affirmé n’avoir pas reçu de salaire, ni de logement.

Au centre médical Ujana dans la commune de Lingwala, on déplore des vols et détournement des provisions destinées aux malades.

A l’Hôpital du Cinquantenaire, la direction a confié à POLITICO.CD la semaine dernière qu’elle n’a pas reçu les fonds qui devraient venir de l’Etat. « Nous payons tout avec l’argent de l’Hôpital : le traitement, les équipements et même l’alimentation des malades », nous a confié un dirigeant de cet hôpital. Des propos attestés dans une vidéo où un malade dénonce par ailleurs cette absence de moyens.

Il faut ajouter à cela, des couacs dans le fonctionnement.

Fait macabre, révèle un patient de Covid-19 à l’Hôpital du Cinquantenaire, un malade décédé, a été laissé pour compte, dans l’attente des équipes de la croix rouge qui sont venues un jour après.

Face à ce tableau sombre, il apparaît claire que la prise en charge des malades du coronavirus tend à l’enlisement d’où cette visite impromptue du chef de l’Etat Félix Tshisekedi pour palper du doigt les réalités de la mise en pratique de sa politique de lutte contre la pandémie du covid-19.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

Mise en place d’une commission ad hoc pour faire des propositions concrètes et à court terme pour maximiser les recettes

La question de la maximisation des recettes du pays a été abordé par le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi dans sa...

Retrait de Trois de quatre auteurs de l’étude controversée: L’OMS accepte les essais cliniques de l’hydroxychloroquine sur la covid-19

Trois des quatre auteurs de l'étude controversée sur les effets nocifs de l'usage de l'hydroxychloroquine sur la covid-19 publiée le 22 mai...

Deux lois portant autorisation de la ratification d’un accord de prêt et d’un accord de crédit promulguées par Félix Tshisekedi

Ce jeudi 04 juin, le Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo a promulgué deux lois portant autorisation de la ratification d'un...

Félix Tshisekedi préside la 34e réunion du conseil des ministres

À partir de la cité de l'Union africaine, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo préside la 34e réunion du...

Covid-19: Le pool scientifique annoncera mercredi prochain le (s) protocole (s) retenu (s) pour les essais cliniques en RDC

Le pool scientifique du ministère de la Recherche Scientifique annoncera mercredi prochain le (s) protocole (s) retenu (s) pour les essais cliniques en RDC,...